Skip to main content.

Méga couscous des familles vivant avec le VIH

Méga Couscous : jeu de devinettes à Saint Denis

4 février 2010 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

Reda : Pour ceux qui sont à Saint-Denis, le Comité des familles viendra à vous. Preuve en est, le deuxième micro-trottoir d’une série réalisée par Wilfried Corvo et Sandra Jean-Pierre, envoyés spéciaux pour « Survivre au sida », à Saint-Denis. Allez, on écoute ça et on en parle après.

Début du son

Wilfried : Alors on se fait une petite devinette. Mon premier est le pluriel de « ma ».

— Du pluriel… « mes » !

Wilfried : Alors le deuxième, c’est le synonyme d’un homme ou d’un mec. C’est en quatre lettres.

— Synonyme d’un homme ?

Wilfried : Oui, synonyme d’un homme. C’est un mot un peu familier pour dire un mec.

— Papa !

Wilfried : Non, mais un homme. C’est vraiment un mec, ça commence par « g ».

— Garçon ?

Wilfried : Plus court.

— Un gars ?

Wilfried : Avec le deux premiers mots, ça vous fait quoi comme mot ?

— Gars !

Wilfried : Avec le premier mot. Vous m’avez dit « mes ».

— Méga.

Wilfried : Alors le dernier mot à deviner, c’est un plat traditionnelle d’Afrique du Nord.

— Souvent, ils mangent le couscous.

Wilfried : Ah ! Le couscous. Alors si vous assemblez les trois mots pour avoir l’expression en entier, ça fait quoi ?

— Méga Couscous !

Wilfried : Vous connaissez le Méga Couscous ? C’est un évènement qui va être organisé le 20 mars.

— Non, puisque moi, j’étais au pays. Je viens d’arriver, il y a deux jours.

Sandra : Vous venez d’où ?

— Du Congo.

Wilfried : Alors je vous explique, ça se passe le 20 mars. C’est un Méga Couscous des familles et ça concerne les familles qui vivent avec le VIH, donc les personnes séropositives et ceux qui les aiment. Qu’est-ce que ça vous inspire ?

— ça concerne les familles qui vivent avec le VIH ?

Wilfried : C’est organisé avec les personnes séropositives par le Comité des familles. Tout le monde est invité. C’est pour passer un bon moment pour manger le meilleur couscous du monde.

Sandra : Alors mon premier est la pluriel de « ma ».

— Ma !

Wilfried : Oui, le pronom « ma », ça fait « mes ».

— Mais, mes, mais quoi ?

Sandra : « Mes ! ». Voilà, « mes ». Mon deuxième est le mot pour désigner un home mais dans le langage familier.

— Un homme ?

Sandra : Non, en quatre lettres, ça commence par un « g ».

— Aides-moi, toi (rires) !

Wilfried : Un gars.

— Un gars !

Sandra : Voilà ! ça donne pour l’instant « Méga ». Vous gardez ça en tête.

— Mais c’est pour quoi ?

Sandra : Attends… une petite devinette. C’est la dernière question. Alors, mon troisième est un plat traditionnel d’Afrique du Nord.

— Le couscous !

Sandra : Ah ! Et mon tout se passera le 20 mars.

— Le 20 mars. Qu’est-ce qui va se passer le 20 mars ?

Sandra : Ce que je vous ai fait deviner là ! Le premier mot, c’était quoi ?

— J’ai la mémoire courte.

Sandra : C’était « Méga ».

— Méga, Méga…Méga Couscous, non ?

Sandra : Vous connaissez ?

— Non

Sandra : Vous n’en avez pas entendu parler ?

— Non

Sandra : Vous êtes de Saint-Denis ou pas ?

— Non, pas du tout. Je suis venu au stade juste pour amener des documents.

Sandra : Ok ! Puisque le 20 mars à la Maison de la Jeunesse, il y aura le Méga Couscous. Entrée libre, gratuite. Il faut juste réserver. C’est juste pour passer un bon moment pour manger le meilleur couscous du monde.

— Ok, sans problème. Je vous remercie. Je vous souhaite une bonne journée.

Sandra : Merci, au revoir.

Wilfried : Bonjour, alors je vais vous proposer une petite devinette, pour vous faire deviner un mot. Le premier mot, c’est le pluriel de « ma ».

— D’accord. « Mes ? »

Wilfried : Alors le deuxième, c’est le synonyme d’un homme… on va dire d’une mec. C’est un mot en quatre lettres.

— Un mec

Wilfried : ça commence par un « g ».

— Un gars ?

Wilfried : Oui, pour l’instant le premier mot, ça vous fait…

— Méga.

Wilfried : Et le troisième mot à deviner, c’est un plat traditionnel d’Afrique du Nord.

— Le couscous (rires) ?

Wilfried : Donc si vous rassemblez le tout, ça vous fait… La devinette, c’est un évènement qui se passe le 20 mars. Si vous rassemblez les deux mots…

— Méga Couscous ?

Wilfried : ça vous dis quelque chose. Non, pas du tout, le Méga Couscous des familles.

— Non, ça me dit rien.

Wilfried : Donc, ça se passe le 20 mars à la salle de la ligne 13. Donc, c’est à Saint-Denis, à la Maison de la jeunesse. C’est un repas pour soutenir les personnes séropositives et les familles vivant avec le VIH. Donc, qu’est-ce que ça vous inspire ?

— Je trouve que c’est un bon évènement, ça permet de rassembler des personnes.

Wilfried : Tout le monde est invité, séropositif ou non. Donc c’est un repas juste pour soutenir, c’est gratuit. Il faut juste s’inscrire. Donc, est-ce que ça vous intéresse ou peut-être pour en parler autour de vous ?

— Bah, je regarderais ça et j’essaierais d’en parler au tour de moi.

Wilfried : Je vous remercie monsieur. Bonne journée !

Sandra : …Deviner un évènement, en fait.

— D’accord.

Sandra : Alors mon premier est le pluriel de « ma ».

— C’est le « m » ? Je n’ai pas compris.

Sandra : Le pluriel de « ma ».

Wilfried : Le pronom « ma » comme quand vous dîtes ma voiture sauf que c’est au pluriel.

Sandra : Il y en a plusieurs… On ne dit pas ma voiture mais…

— Mes mains

Sandra : Donc c’est « mes »

— Ah ! D’accord, j’ai compris (rires).

Sandra : Il n’y a pas de souci. Mon second est un mot pour désigner un homme mais dans un langage familier, ça commence par un « g »… un homme, un mec, un jeune ou un…

Wilfried : C’est comme un garçon. Quand on dit « ouais ! Mon petit… ».

— Non, je ne vois pas.

Sandra : C’est un « gars ».

— Un « gars ».

Sandra : Un gars. Donc, ça fait « Méga », pour l’instant. Mon troisième, mon dernier, donc, est un plat traditionnel d’Afrique du Nord.

— Du couscous.

Sandra : Voilà ! Et donc, ça donne…

— Méga Couscous.

Sandra : Là, ça va se passer le 20 mars, ça vous dit quelque chose ?

— Non.

Sandra : Non ? A Saint-Denis.

— Non

Sandra : Méga Couscous des familles organisé pour les séropositifs et ceux qui les aiment.

— Non, je ne vois pas.

Sandra : C’est un repas qui est organisé, comme je vous l’ai dit où on va manger le meilleur couscous du monde. Tout le monde peut venir, il faut juste réserver.

Wilfried : Il n’y a pas besoin de payer mais il faut juste réserver.

— C’est le 20 mars ?

Sandra : A la Maison de la jeunesse à Saint-Denis.

Wilfried : Vous connaissez la Maison de la jeunesse ?

— Oui, je connais

Sandra : Bah, voilà.

— Allez, bon courage !

— Au revoir !

Fin du son

Reda : Sandra Jean-Pierre et Wilfried Corvo, envoyés spéciaux de « Survivre au sida » à Saint-Denis. Ils sont à la Maison des familles avec nous, nos deux journalistes… Saïd Mesnaoui, tu es gnawa, un musicien, un ami qui était venu nous voir à l’émission. C’était en 2006.

Saïd Mesnaoui : 2006, c’est ça. Il s’appelle Driss Azdir.

Reda : Qui était venu avec toi. Saïd, est-ce que tu as déjà mangé un Méga Couscous ?

Saïd Mesnaoui : Un Méga Couscous (rires). Du couscous, oui. Mais un Méga Couscous, non.

Reda : Ok, donc ça se passe le 20 mars à Saint-Denis et c’est le Comité des familles qui organise avec pleins de gens mobilisés pour l’occasion.

Transcription : Wilfried Corvo