Skip to main content.

Couples concernés par le VIH | Sexe et sexualité

Le sexe avec les séronégatifs : qui est responsable ?

2 avril 2002 (papamamanbebe.net)

1 Message | | Votez pour cet article

Les séropositifs issus de l’immigration, l’amour et le sexe

Avec Nathalie Beltzer (Observatoire régional de la Santé) et Janine Mossu-Lavau (La vie sexuelle en France).

Les séropositifs d’origine maghrébine et africaine font l’amour. Patricia, Frédéric et Kader ont décidé d’en parler. Notre émission leur est aujourd’hui entièrement consacrée.

Comment sont-il venus au sexe ? Qu’est-ce qui leur plait dans l’amour et le sexe ? Comment s’organisent-ils avec leurs partenaires d’un soir ou de toute une vie pour se protéger contre les risques ? Est-il possible d’aimer et d’être aimé quand on est séropo ?

Frédéric

Frédéric est d’origine africaine. Il a grandi au pays. Il a 22 ans. C’est en France qu’il a découvert sa séropositivité, car il s’y est retrouvé hospitalisé avec un pneumocystose il y a même pas deux ans. Sans papiers, sans ressources à sa sortie de l’hôpital, Frédéric se bagarre aujourd’hui pour vivre et se soigner dans la dignité. Mais ses relations avec les femmes font aussi partie de sa vie quotidienne. J’ai commencé par l’interroger sur ses premières expériences sexuelles.

Après un ans avec sa copine, elle lui demande de cesser l’utilisation du préservatif. Frédéric a déjà esquivé une proposition pour « aller faire le test ». Il est par ailleurs préoccupé par le fait que femme, restée au pays, avec qui il a eu des relations non-protégées à une époque où il ne se savait pas séropositif, pourrait être malade.

Patricia

Patricia a 25 ans. Elle est d’origine africaine, et elle aussi a appris sa séropositivité en entrant dans la maladie. Venue en France pour se marier avec son fiancé, l’hospitalisation a mis fin au projet de mariage. Même s’ils vivent encore ensemble, les choses ne sont plus comme avant. Patricia raconte ici sa première expérience avec un homme de vingt ans, alors qu’elle en avait 13.

Pour Patricia, une relation avec un autre séropositif règlerait un certain nombre de problèmes. Est-ce forcément le cas ? Qu’en est-il des attitudes des séronégatifs comme son partenaire qui dit l’aimer mais qui ne peut plus envisager les mêmes projets qu’avant la maladie ?

Kader

Kader a 37 ans. Il est d’origine algérienne. Il connaît sa séropositivité depuis 1989. Il raconte ici ses premières aventures avec d’autres jeunes garçons, et sa négociation autour du préservatif et de la séropositivité aujourd’hui avec ses partenaires.

Forum de discussion: 1 Message