Skip to main content.

Effets indésirables | Femmes séropositives | Jennyfer | Observance thérapeutique | Réseau national des correspondants du Comité des familles

Le journal de Jennyfer, épisode #11 : « Avec le traitement, c’est vraiment une horreur »

14 décembre 2012 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

Sandra : 11ème épisode du journal de Jennyfer. Chaque semaine cette maman née avec le VIH raconte son quotidien, ses joies, ses doutes, ses peines, tout ce qui fait partie de sa vie. Jennyfer est une fidèle auditrice de l’émission Survivre au sida. La première fois qu’elle a participé c’était en septembre 2009. Elle habite en Haute-Savoie et est devenue correspondante du Comité des familles, cette association créée et gérée pour et par des familles vivant avec le VIH. Découvrez le 11 ème épisode tout de suite.

Début de l’enregistrement.

Jennyfer : Ma fille va bien. Elle a eu la fin de rhinopharyngite. Les deux dents commencent bien à sortir du haut. C’est une petite casse-cou. Aujourd’hui et hier elle s’est fait mal. Elle n’arrête pas de se faire mal la pauvre parce qu’elle trouve ça marrant de, vu qu’elle se met debout, de sauter sur place un peu. Mais bon après elle se fait mal. Et puis de jouer avec les portes, ça lui a arraché un peu l’ongle et le dessous du pied. Dans la semaine je suis allée dormir dans mon chez moi. J’ai bien avancé la chambre de ma fille qui est bien presque toute nickel. Après le reste, bon les meubles ne sont pas encore posé pour les placards de la cuisine. Bon, tous mes rangements ne sont pas encore mis. Donc je ne peux pas tout ranger. Mais bon, on a fait les deux premières nuits. La petite, la journée ou le soir, quand elle est réveillée, elle est accrochée à moi (rires). Et sinon, elle a fait une bonne nuit. Moi j’ai très bien dormi. Elle a dormi comme une grande dans sa chambre. C’est plutôt moi qui angoissait de ne pas la voir à côté de moi du coup. Vendredi, je suis retournée chez mes parents parce qu’il neigeait beaucoup. Et que, si moi j’avais un problème avec la poussette pour rouler dans la neige, c’est vraiment pas pratique. Donc au moins comme ça on était directement chez mes parents, c’était mieux, si jamais on pouvait m’emmener quelque part. Sinon, la petite a bien aimé, elle voyait la neige, c’est la première fois, enfin, la deuxième fois puisqu’il avait neigé un petit peu avant. Là elle était un peu émerveillée. Sinon bah moi en fait je n’ai pas internet, je n’ai pas la télé, je n’ai pas de musique. Donc bon, je m’ennuie un peu (rires). Mais là j’ai une amie qui m’a prêté son décodeur pour la télé, pour la TNT. Je vais aller l’essayer tout à l’heure, j’espère que ça va marcher. Je n’ai pas fait grand chose cette semaine. Là bientôt, je vais avoir mon rendez-vous chez l’infectiologue, cette semaine, jeudi je crois et la réunion donc je prépare.

Sandra : Au niveau de ton traitement, comment ça se passe ?

Jennyfer : Alors là, tu vas m’engueuler. Tout le monde va m’engueuler. Non, je le prends un peu moins parce qu’en fait j’ai des grosses crampes intestinales. Ca fait depuis un bon moment. J’ai très mal et en fait, dès que je prends mes cachets, c’est encore pire quoi. Je suis pliée de douleurs. Donc du coup c’est vrai que j’ai un peu beaucoup merdé. C’est pour ça, je vais en parler avec l’infectiologue parce que j’ai constamment des grosses douleurs au ventre. Ce n’est pas trop normal je pense. Il y a un généraliste qui m’a déjà dit que la mycose que j’ai à la bouche avait dû descendre à l’estomac. Donc est-ce que c’est ça ? Je vais voir avec le médecin si ça peut causer ça. C’est vrai que, prendre des cachets puis avec les crampes, franchement je suis pliée de douleurs. J’ai vraiment trop mal. Du coup, quand ça fait un moment que tu n’as pas repris ton traitement bien comme il faut, c’est dur à le reprendre avec les effets et tout en fait. Dès que je le prends, j’ai la tête qui tourne, envie de vomir. Encore pire que quand je ne le prends pas. J’ai tout le temps mal au ventre, je me sens fatiguée. Mais avec le traitement, c’est vraiment une horreur. Donc je vais essayer d’en parler avec l’infectiologue que je vais voir. De toute façon je vais le reprendre. Là j’ai relâché il n’y pas longtemps parce que, je ne pouvais plus.

Sur ma chronique facebook, j’ai reprolongé l’événement pour mettre au 1 an de ma fille. Et en fait, vu que, Fanny, avait fait un témoignage sur ma chronique, elle a décidé de créer aussi la sienne aussi sur facebook de chronique, une ancienne correspondante de Nantes du Comité des familles. Donc du coup, j’espère que ça fera penser les gens différemment encore sur le VIH.

Fin de l’enregistrement.

Sandra : Des commentaires pour Jennyfer ? Une question pour Jennyfer ? Vous pouvez le faire sur le site papamamanbebe.net et vous pouvez retrouvez tous les épisodes du journal de Jennyfer sur le site papamamanbebe.net

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE

Voir aussi, l’épisode précédent :

Le journal de Jennyfer, épisode #10 : « C’était mon anniversaire, j’ai eu 24 ans »