Skip to main content.

Femmes séropositives | Jennyfer | Réseau national des correspondants du Comité des familles | Yann

Le journal de Jennyfer, épisode #10 : « C’était mon anniversaire, j’ai eu 24 ans »

6 décembre 2012 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

Sandra : 10ème épisode du journal de Jennyfer. Chaque semaine cette maman née avec le VIH raconte son quotidien, ses joies, ses doutes, ses peines, tout ce qui fait partie de sa vie. Jennyfer est une fidèle auditrice de l’émission Survivre au sida. La première fois qu’elle a participé c’était en septembre 2009. Elle habite en Haute-Savoie et est devenue correspondante du Comité des familles, cette association créée et gérée pour et par des familles vivant avec le VIH. Découvrez le 10 ème épisode tout de suite.

Début de l’enregistrement :

Jennyfer : Cette semaine je suis allée à l’appartement, continué de ranger. Pour le moment je n’ai pas encore les placards dans mon appartement. Mardi, je n’avais plus de chauffage. Donc moi j’ai cru que ça allait revenir, que ça bugguait. Jeudi ça n’y était toujours pas donc j’avais appelé mon organisme de mon logement qui ne m’avait pas répondu. Le vendredi il y avait l’ascenseur en panne sachant que j’habite au 6ème étage. Donc bon du coup je suis restée chez mes parents (rires). J’ai préféré. Ce week-end, j’ai eu pleins d’appels.

Sandra : Ah bon ?

Jennyfer : Dimanche.

Sandra : Ah et pourquoi ?

Jennyfer : Parce que c’était mon anniversaire, j’ai eu 24 ans. Et donc je suis allée au cinéma avec une copine. On a été voir un film. On pensait qu’il était quand même beaucoup plus rigolo mais bon c’était sympa quand même. Nous York. Payer pour le voir au cinéma… il y avait un petit peu d’émotion mais en fait il y a des scènes qui sont très longues. Après sinon il est pas mal. Hier j’ai appelé le type pour le chauffage. Il est venu, il a réparé. En plus j’avais deux radiateurs qui avaient le tuyau qui était complètement plié derrière donc du coup il l’a coupé, il l’a remis et tout. Et donc ce soir normalement je vais aller dormir chez moi avec ma fille. Ma fille a deux dents qui ont percé en haut. Donc maintenant ça va lui faire 4 dents. Donc elle était un peu ronchon mais ça va, tout va bien. Là elle a un petit peu la rhinopharyngite, le nez pris. Donc avec le froid, on évite un petit peu de trop sortir mais elle va avoir 4 dents. Je suis contente et elle fait du 4 pattes maintenant.

Sandra : Pour ta chronique, tu avais mis un événement, 1500 j’aime pour le 1er décembre. Est-ce que l’objectif a été atteint ?

Jennyfer : Non, il n’a pas été atteint. Alors en fait c’était plutôt pour délirer, pour faire un petit truc pour dire voilà, c’est le 1er décembre, c’est la journée mondiale, on parle de ça et puis bon bah, c’est ma page qui en parle. C’était plutôt pour ça, c’était avant le 1er décembre, 1500 j’aime sur chronique d’une maman née séropositive. Alors il y en a une qui a été très motivée, qui a partagé de partout. Alors c’est vrai que j’ai beaucoup monté quand même. Là j’ai 1100 quelque chose de j’aime. Moi je pensais que l’événement se supprimait et j’ai vu que non. Du coup j’ai demandé est-ce que je le garde, est-ce que je l’enlève ? Il y en a plusieurs qui m’ont répondu de le garder, de le renommer. Du coup je l’ai renommé pas comme certain le voulait. J’ai dit 2500, juste comme ça quoi. Puis comme ça, ça parle. Il y a une dame qui m’avait dit, ce serait bien de mettre soutien aux familles concernées par le virus du sida, quelque chose comme ça. Je dis oui, c’est une bonne idée mais c’est un événement, c’est public. Déjà que la page elle est publique et que personne ose parler. Les gens ne vont pas s’amuser à marquer dans un événement public leur séropositivité je pense. Le 1er je suis allée à l’association d’Annecy. Donc j’ai été faire acte de présence à l’association ARAVIH. On s’est mangé un steak après avec frites. C’était sympa. Après je suis rentrée. On était 4 personnes à être là. Bon moi j’ai représenté un peu le Comité des familles vu qu’il y en avait qui ne s’en rappelait plus trop, en tant que correspondante, leur dire un peu des actions qu’il faut que je mette en place. C’était sympa on a papoté. Après c’est des personnes aussi concernés. D’ailleurs, j’ai recontacté celui que je devais rencontrer d’Annecy. Donc il m’a redonné son numéro donc cette fois-ci je n’ai pas perdu son numéro, je l’ai et il faut qu’on arrive à se voir sinon je lui ai proposé de venir avec moi début janvier pour rencontrer ceux d’Annecy, ça fait une petite rencontre sympa au moins.

Sandra : Oui donc là tu parles de la personne qui est aussi membre du Comité des familles, qui habite sur Annecy et donc toi, en tant que correspondante…

Jennyfer : Voilà. On a été un petit peu chacun occupé de son côté. Là on s’est recontacté par facebook.

Fin de l’enregistrement.

Sandra : Le 10ème épisode du journal de Jennyfer. Jennyfer qui semble avoir passé une meilleure semaine que la semaine dernière, ça fait plaisir, en plus c’était son anniversaire. Est-ce qu’elle n’est pas un peu fainéante dis donc ? Parce que l’ascenseur est en panne, elle a 6 étages à monter alors elle retourne chez son père ?

Yann : Ecoute, bon anniversaire déjà. J’ai envie de lui faire un gros bisou. Non, mais imagine avec le bébé, les courses et je t’en passe.

Sandra : Oui, je suis un peu vache (rires). Vous pouvez retrouver le journal de Jennyfer sur le site papamamanbebe.net. Yann ?

Yann : Oui, je voulais dire comme maintenant, ils sont très forts là, ils sont deux déjà sur cette petite région qui est la Haute-Savoie, on attend qu’il fasse un événement et que tous les parisiens, les toulousains, les gens qui représentent le Comité des familles un petit partout sur la France aillent honorer leur événement.

Sandra : Ah oui, c’est vrai, pourquoi pas ! Pourquoi pas une soirée séromantique…

Yann : Ce serait génial.

Sandra : Un Méga couscous, pourquoi pas ! Tout est possible.

Yann : Tout nu au milieu de la neige par exemple (rires).

Sandra : Oui, oui. D’ailleurs elle m’a dit qu’il a neigé.

Yann : J’ai une amie aussi, Zina, qui m’a dit qu’il neige fort.

Sandra : A Chamonix.

Yann : Absolument.

Sandra : Ca va bientôt venir à Paris je pense.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE

Voir aussi, l’épisode précédent :

Le journal de Jennyfer, épisode #9 : « J’emménage cette semaine »