Skip to main content.

Bruno | Greg | Hommes séropositifs | Tina

Forum des auditeurs : Loïc, séropositif, souhaite échanger sur son vécu

8 novembre 2012 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

Bonjour. J’ai aujourd’hui 52 ans. A ma demande j’ai appris ma séropositivité en 1985 en milieu carcéral. Ici n’est pas lieu pour évoquer mon parcours tant émotionnel que relationnel, affectif ou sexuel. Ceci dit aujourd’hui je suis là. Dans une santé physique relativement confortable, avec un désir de plus en plus ancrer de vivre. Mon message aujourd’hui est de par mes expériences de vie que toutes les thérapies (indispensables) sont actives. Cependant leur action ne peut être optimisée que si l’on se bat pour s’investir des sentiments de paix (en soi) puis d’amour (des autres, de la vie...). Ainsi j’ai appris à me battre non pas contre mais avec mon sida. Je souhaite échanger sur ce vécu. Le partager m’aidera. Loïc

Greg : Ma première impression c’est continuer, c’est bien. La vie ne s’arrête pas parce qu’on est séropositif. Moi j’ai eu les années noires où j’avais peur de m’approcher des femmes, etc parce que j’étais complexé. Maintenant je ne suis plus complexé mais c’est toujours compliqué. Il faut parler avec les gens, sortir, comme je l’ai dit tout à l’heure, faire les choses qui vous plaisent. Si c’est pour aller au concert, vous allez au concert. Si c’est marcher, marchez. Mais il faut continuer. C’est ça que j’ai appris au Comité des familles, il faut continuer de vivre c’est tout.

Bruno : J’ai rencontré le Comité des familles il y a 5 ans et depuis j’ai adhéré.

Sandra : Le Comité des familles, une association créée et gérée pour et par des familles concernées par le VIH.

Bruno : Dès que j’arrive à avoir un peu de temps, je participe à l’émission Survivre au sida. Pour Loïc, on peut être que solidaire. Pour moi ces messages ça va toujours dans le bon sens. La vie c’est un combat.

Tina : Je suis d’accord avec lui aussi que c’est bien d’échanger sur le vécu et que s’il voudrait rencontrer des membres de l’association Comité des familles il est le bienvenu. On a un local sur Paris. Il peut nous appeler, on peut se rencontrer aussi et échanger en direct.

Sandra : Echanger en direct au Comité des familles, il peut appeler au 01 40 40 90 25 ou bien il peut échanger sur le site survivreausida.net. Si un jour Loïc tu veux participer à l’émission Survivre au sida nous serions très contents de t’entendre. Ce message vaut aussi pour tous les auditeurs de l’émission de radio Survivre au sida.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE