Skip to main content.

Maison des familles (2008–2013) | Charge virale indétectable | Couples concernés par le VIH | Sexe et sexualité | Soirées de discussion

Se protéger avec les médicaments, les préservatifs ou les deux : une soirée de discussion pour en parler le 15 avril 2010

15 avril 2010 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

En janvier 2008, des spécialistes suisses ont publié un avis d’experts qui déclarait : « Une personne séropositive sous traitement efficace ne transmet pas le VIH ».

Les traitements antirétroviraux, losqu’ils sont efficaces, non seulement sauvent des vies, mais bloquent la transmission du virus.

Deux ans plus tard, quoi de neuf ? Quelle est l’expérience des couples qui ont décidé de se protéger avec les médicaments ? Qu’en est-il de ceux qui ont décidé de rester fidèles au préservatif ?

Et, surtout, comment faire pour que l’information sur l’intérêt préventif du traitement soit diffusée massivement auprès de tous ceux et celles qui partagent leurs vies avec des personnes séropositives ?

Après un an de polémique, les institutions (Conseil national du sida, Ministère de la Santé, INPES) et les experts du Rapport Yéni travaillent sur la révision de fond en comble des recommandations pour inventer une nouvelle « prévention positive ».

Aujourd’hui isolée, seule l’association Act Up Paris — qui défend le tout-préservatif face au bareback chez les homosexuels — fait un travail de brouillage et de blocage quasi-systématique dans les instances où elle est représentée, allant jusqu’à s’opposer à ce que les couples hétérosexuels puissent avoir accès aux informations et au soutien nécessaire pour faire leurs propres choix en matière de procréation !

Jeudi 15 avril 2010, nous nous retrouvons pour partager nos expériences de la prévention :L’avis suisse, deux ans après. Comment protéger son partenaire grâce aux traitements ?

- Parce que la nouvelle de l’intérêt préventif du traitement est importante pour la vie d’une personne concernée par le VIH et celle qui l’aime.

- Parce qu’elle est trop souvent mal ou pas connu par ceux qui en ont le plus besoin

- Parce que les infectiologues n’en parlent que trop peu à leurs patients

Ca se passe le jeudi 15 avril 2010 à de 19h à 21h (merci de venir à l’heure)
- A la Maison des familles 71 rue Armand Carrel
- 75019 Paris M° Jaurès (ligne 2/5/7bis)

Merci de confirmer votre participation par mail ou par téléphone auprès de Hadja au 01 40 40 90 25. Discrétion et confidentialité assurées.

N’hésitez pas à nous contacter avant la soirée et consultez régulièrement le site papamamanbebe.net. Venez échanger et partager votre expérience, dans un cadre chaleureux et convivial. Venez avec vos enfants car au local il y a un espace pour les enfants.