Skip to main content.

Catherine Crenn-Hebert | Grandes soeurs | Zina

Trop peu de moyens pour un projet « énorme » qui aide les mamans séropositives

27 mars 2010 (France Info)

| Votez pour cet article

Environ 1500 femmes séropositives accouchent chaque année en France. Si les deux-tiers connaissent déjà leur statut sérologique et savent que le progrès de la médecine rend quasiment impossible la contamination de leur enfant, il reste environ 500 femmes qui vont devoir tout apprendre sur le VIH et débuter un traitement antirétroviral pour elles-mêmes et pour leurs bébés.

Zina participe au projet Grandes soeurs organisé par le Comité des familles. Maman séropositive, elle rencontre, soutient et accompagne — avec d’autres mamans comme elle — des femmes qui viennent d’apprendre leur séropositivité en cours de grossesse.

Le docteur Catherine Crenn-Hebert, gynécologue et obstétricienne spécialiste du VIH, travaille avec Zina et les autre « grandes soeurs » pour proposer ce soutien aux femmes à qui elle doit annoncer qu’elles portent le virus du sida.

Ce projet, dont l’apport est « énorme » selon Crenn-Hebert, ne concerne pour l’instant que deux hôpitaux en région parisienne, faute de moyens.

Un reportage de Isabelle Raymond pour France Info.