Skip to main content.

Benlama Bouchaïb | Fête des Amoureux | Réseau national des correspondants du Comité des familles

Valenciennes : Séromantique, une soirée St-Valentin pour les séropositifs

12 février 2010 (L’Observateur du Valenciennois)

Recommander cet article | Votez pour cet article

Voir en ligne : Valenciennes : Séromantique, une soirée St-Valentin pour les séropositifs

Contraction de séropositif et romantique, cette soirée séromantique est spécialement dédiée aux malades du VIH....

Cela fait « un quart de siècle », dit-il, qu’il vit avec la maladie.

Le VIH, pour virus de l’immunodéficience humaine, responsable du Sida.

Ben, travailleur social de formation et Valenciennois pur jus, bientôt la cinquantaine, est père de deux enfants, et même deux fois grand-père.

Il est le correspondant régional du Comité des familles, une association nationale qui organise ce samedi 13 février une soirée dite ’séromantique”, la contraction de séropositif et de romantique.

Un rendez-vous spécial en cette veille de Saint-Valentin et à destination donc, des séropositifs.

L’événement se tiendra simultanément, dans des lieux tenus secrets, dans quatre villes françaises : Valenciennes, Paris, Toulouse et Pau, .

Une diagonale qui traverse l’Hexagone du nord au sud.

L’objectif : « que les gens puissent faire des rencontres, en espérant que certains trouvent l’amour », explique Ben.

Le message est clair : ce n’est pas parce que l’on est séropositif que l’on n’a pas le droit à l’amour.

Le droit de vivre comme tout le monde, simplement.

J.D.