Skip to main content.

Fête des Amoureux | Nadine | Réseau national des correspondants du Comité des familles | Soirées séromantique

Toulousaines, Toulousains, rendez-vous avec Nadine pour la Saint Valentin Séromantique

28 janvier 2010 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

Parce que le VIH ne tue pas l’amour, le Comité des familles organise dans quatre villes de France la « Saint Valentin Séromantique » pour les séropositifs et ceux qui les aiment. En savoir plus...

Début du son

Sandra : L’amour, tu le définis comment ?

Nadine : L’amour, c’est aimer quelqu’un, aimer sa personne, aimer ce qu’il représente, aimer sa façon d’être, son physique aussi, aimer beaucoup de choses.

Sandra : Aimer faire l’amour aussi ?!

Nadine : Aimer faire l’amour.

Sandra : Tu organises la Fête des amoureux à Toulouse. Est-ce tu peux nous présenter cet évènement pour donner envie - à tous ceux qui nous écoutent - de venir ?

Nadine : Cette fête aura lieu le samedi 13 février à Toulouse de 19h à minuit. C’est une soirée où il y aura un concert avec deux groupes. Il y a un groupe festif de trois gars qui vient du Gers qui font un peu de tout. C’est assez bien ce qu’ils font. Et le groupe de jazz manouche. Je pense qu’avec ces deux groupes, on aura une ambiance géniale. Et puis, venez nombreux. Vous verrez, on s’amusera bien. L’amour sera là, j’espère pour vous, pour un jour ou une vie.

Sandra : Tout ça pour une super fête. Comment on fait pour réserver ?

Nadine : On peut aller sur le site du Comité des familles situé à Paris : www.papamamanbebe.net. Sinon, on peut me joindre sur ma boîte mail : nadine@papamamanbebe.net et mon numéro de téléphone : 06.64.68.92.21. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Sandra : Donc, cette fête, elle est gratuite ?

Nadine : Oui, c’est gratuit.

Sandra : Cette fête s’adresse à qui ?

Nadine : Aux personnes concernées par le VIH et tous ceux qui les aiment. A tous ceux qui ont envie d’adhérer à cette soirée.

Sandra : Est-ce que, par exemple, si j’ai juste envie de faire la fête, d’avoir une aventure d’un soir… Est-ce que je peux venir quand même ?

Nadine : Bien sûr, c’est là pour ça aussi. Si on peut, lors de cette soirée… trouver un copain et passer une bonne soirée. C’est pour ça aussi, bien sûr.

Sandra : Comment tu décris l’amour qu’il y a entre toi et Pascal ?

Nadine : L’amour entre moi et Pascal, c’est un amour qui dure depuis très longtemps. Parce que ce qui est bien significatif dans notre amour, c’est que ça fait longtemps qu’on est ensemble. 11 ans bientôt, au moins de mars d’ailleurs. C’est un amour qui s’entretient au quotidien, qui se régénère, je dirais. Parce qu’il faut toujours essayer de s’améliorer, essayer de faire des choses différentes, de s’investir, par exemple, dans la fête de l’amour. Tout ça contribue à ce que l’amour soit plus fort chaque jour.

Sandra : Donc ce n’est pas la routine entre vous deux ?

Nadine : Non, quand ça l’est, on essaye d’y remédier. Parce qu’à force de vivre ensemble, c’est vrai qu’il y a des moments où on a tendance à aller un peu vers la routine. Mais il faut justement à ce moment-là… On n’y reste pas longtemps parce qu’on a vite envie que ça change. Et donc, on fait pour que les choses changent et qu’on reparte heureux dans la vie.

Sandra : C’est quoi ta recette pour casser la routine ?

Nadine : C’est faire d’autres projets, revoir comment on vit, faire les choses différemment, apporter un peu d’originalité, et puis, en faisant des choses différentes. Par exemple, assister à un concert, à une fête, à une pièce de théâtre avec des amis, être avec des amis aussi. C’est vachement important ça.

Sandra : C’est quand la dernière fois que tu as dit « je t’aime » à Pascal ?

Nadine : Là… Il n’y a pas longtemps parce que ça faisait longtemps que je ne lui avais pas dit. Mais entre-temps, à travers un coup de téléphone, je lui ait dit. Et je le lui dis souvent et lui aussi. C’est aussi par le biais de petits bisous, de clins d’œil, de regards.

Sandra : Est-ce que tu te souviens de la première fois où tu lui as dit « je t’aime » ?

Nadine : ça fait longtemps. Ah ouais, c’est au début quand j’ai commencé à le connaître. Il m’a redonné envie de faire des choses dans la vie. Et c’est à ce moment-là je pense, au début, quand on était ensemble. Tout à fait au début quand il me faisait me rigoler. Il y a beaucoup de choses qui me plaisait en lui, ses beaux yeux bleus aussi.

Sandra : La première fois qu’il t’a dit « je t’aime », tu t’en souviens ?

Nadine : Lui, ça a été plus difficile. Parce que… il a eu des difficultés à le dire. Maintenant, il le dit plus souvent. Mais au début c’est vrai qu’il ne le disait pas souvent. Moi, à force de le titiller un peu, il a… C’est vrai que c’est bien aussi de le dire.

Sandra : C’est quoi ta meilleure Saint-Valentin, tu t’en souviens ?

Nadine : Meilleure Saint-Valentin ? Il y a longtemps que je ne l’ai pas fêtée en fait. Alors ça va être l’occasion de la fêter (rires). Bah nous, tu sais la Saint-Valentin, ce n’est pas à des dates précises. C’est quand on a envie d’être bien, d’aller manger au restaurant, d’aller voir un truc, je ne sais pas… d’aller faire un tour…

Fin du son

Wilfried Corvo