Skip to main content.

Benlama Bouchaïb | Femmes séropositives | Hommes séropositifs | Réseau national des correspondants du Comité des familles

On aime : un big up du Nord et une sage-femme séropositive qui ne veut pas être jugée !

6 janvier 2010 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

Le réveil des séropositifs du Nord !!

Bonjour, je vis en couple. J’habite le Nord et j’ai vu à travers vos actions du 1er décembre un gars du Nord qui s’appelle Ben ai JT de 13h sur France 2. J’ai trouvé courageux qu’il s’affiche. Je voudrais connaître le sujet de l’émission d’aujourd’hui. Merci. Mettez-moi en contact avec Ben, celui qui habite Valenciennes. Merci par avance. Ce soir, je vous écouterai. Signé : Arloc59. Vous pouvez me contacter.

Reda : Déjà, bonjour Arloc59. Je crois que le contact s’est fait. Ça n’appelle pas forcément de commentaires mais voila, il nous reste peut-être le temps pour un dernier message avant de passer à la rubrique culturelle. Tina ?

Tina : J’en ai un pas très long.

Sage-femme séropositive

Salut, je suis séropositive depuis le 20 novembre 2009. Je veux donner un autre sens à ma vie. J’ai 27 ans et je suis sage-femme, sans enfants. S’il vous plaît, ne me jugez pas.

Reda : Pourquoi elle s’inquiète du jugement ?

Tina : Peut-être que sage-femme, ça veut dire qu’elle est dans le milieu médical et alors, on peut se demander comment elle a pu être contaminée...

Reda : Alors qu’elle devrait être informée ? Ou peut-être parce qu’il y a des gens qui s’imaginerait qu’elle pourrait contaminer les femmes qu’elle suit, alors qu’il n’y a aucun risque de contamination au niveau professionnel !

Tina : Ou bien le jugement par rapport à son désir d’enfant. On sait que c’est encore souvent mal jugé quand on dit qu’on est séropositif et qu’on veut avoir des enfants.