Skip to main content.

Maison des familles (2008–2013) | Repas de l’amitié

Vive la Bretagne au Comité des familles : journée crêpes bretonnes le 19 septembre 2009 avec Laura et Sophie

16 septembre 2009 (papamamanbebe.net)

1 Message | | Votez pour cet article

SON

Sophie : Je m’appelle Sophie, j’ai 25 ans et je suis membre du comité depuis quelques mois.

Laura : Moi c’est pareille, membre du comité depuis quelques semaines, quelques mois.

Reda : Et vos, l’une et l’autre, vos plats préférés ?

Sophie : Etant bretonnes c’est vrai que les crêpes font assez parti de notre quotidien. Après il y a tout ce qui est cuisine exotique mais on est quand même très attaché au traditions chez nous.

Laura : Sans oublier le far breton bien sûr ! (rires) et toute la bonne cuisine française et aussi toutes les cuisines du monde, le couscous surtout.

Reda : Ah ça fait plaisir, ça réchauffe le cœur d’entendre ça. Votre meilleur souvenir d’un repas au comité ?

Sophie : Premier repas de l’amitié que j’ai fait, Yann avait cuisiné pour nous un colombo et c’était super sympathique l’ambiance avec beaucoup de gens nouveaux qui était arrivé comme moi et c’était vraiment sympa.

Laura : Moi j’ai beaucoup apprécié les pic nique, que ce soit au Butte Chaumont ou sur la plage à Deauville, très très sympa.

Reda : Est-ce que vous trouvez qu’on passe trop de temps à manger et à faire la fête au comité des familles ?

Sophie : En même temps on ne passe jamais assez temps à prendre du plaisir et si c’est en mangeant, c’est aussi bien.

Laura : On mange jamais trop et on mange que des bonnes cuisines que tout le monde prépare avec des plats vraiment différents qui représentent bien les nationalités de chacun.

Reda : Est-ce que ça vous ait déjà arrivé de manger les plats d’une autre culture, et c’était pas bon ?

Sophie : J’ai un vague souvenir d’un repas au Maroc, préparé par un oncle de mon ex. Bon c’est pas que c’était pas bon mais (rires) c’était juste un peu particulier dans le contexte. C’était vraiment la campagne profonde, c’était assez difficile à manger quand même. C’était un tajine avec de la viande mais pas très fraîche comme on le voit sur les marchés maroquins (rires).

Laura : Moi j’ai un peu le même souvenir aussi, c’était de la chèvre je crois... pas terrible (rires)

Reda : Et est-ce que vous avez osé leur dire que c’était pas bon ?

Sophie : Quand c’est préparé avec amour on peut pas vraiment dire ces choses là.

Laura : On a essayé de goûter mais... on a laissé beaucoup dans l’assiette (rires).

Reda : Ok et alors qu’est-ce qui vous a donné envie de préparer quelque chose pour nous ?

Sophie : C’est Reda qui a envie de crêpes assez souvent (rires) donc on s’est dit qu’on allait lui faire plaisir.

Laura : C’est vrai qu’on nous taquine beaucoup sur notre revendication bretonne et on parle beaucoup de crêpes, on s’est décidé enfin à en préparer pour tout le monde.

Reda : Un moment de philosophie, c’est quoi être breton ?

Sophie : Etre breton c’est savoir s’amuser, bien manger (rires) et aimer la vie en particulier, en général

Laura : C’est vrai que les bretons sont très chauvins et très revendicatifs de notre indépendance (rires). Mais bon, ça c’est du passé maintenant, on aime la Bretagne, on aime la mer et la bonne nourriture.

Reda  : La crêpe c’est pas juste du folklore pour les touristes, t’a dit Sophie t’as grandit avec, tous les soirs crêpes, lundi soir crêpes, mardi soir crêpes.

Sophie : Ma mère cuisinait pas trop mais c’est vrai que les crêpes c’est très présent dans la culture bretonne et les crêperies notamment et c’est vrai que... Après il y a crêpes et crêpes à Paris c’est pas les crêpes pur beurre tradition bretonnes. Quand on a l’occasion vraiment de goûter une bonne crêpe bretonne ça fait toujours plaisir.

Reda : Mais là le 19 septembre à Paris, à la maison des familles, on va avoir droit à l’authentique crêpe bretonne ou bien est-ce que ça va être le truc parisien pas tout à fait comme il faut ?

Sophie : On va se donner les moyens pour essayer de faire des vraies crêpes, on va y travailler toute la nuit pour qu’au petit matin et à midi tout soit prêt et que les gens puissent manger des bonnes crêpes bretonnes.

Laura : Ouais on va travailler ça (rires). Je crois que le défi est grand (rires) .

Reda : Et le secret de la crêpe bretonne c’est quoi ?

Sophie : C’est d’abord de le faire à la main (rires) . Pas mal de beurre... je pense.

Laura : Des œufs, du lait (rires). Les cuisinières ne donnent jamais leurs secrets.

Reda : Et est-ce que le nutella est une invention bretonne ?

Sophie : Non mais on l’a adopté.

Reda : Alors deux bretonnes qui se retrouvent au comité des familles, comment est-ce que vous vous êtes connus ?

Sophie : On s’est connus par le site seropo.net. On s’est échangé deux mails, sans vraiment dire qui on était, quel âge on avait etc et on s’est donné rendez-vous dans un coin de Paris, on s’est rendu compte qu’on avait quasiment tout en commun, donc c’était une rencontre assez particulière.

Reda : Pour quelqu’un qui n’est jamais venu au comité des familles, ni à un repas de l’amitié, ni à une soirée séromantique, qu’est-ce que vous pouvez lui dire pour lui donner envie de venir samedi 19.

Laura : Venez nous rencontrer, venez partager un bon repas et surtout échanger avec toutes les personnes qui seront présentes dans un contexte plutôt amusant et très sympathique.

Sophie : Moi j’aurais rien à rajouter par rapport à ça, c’est vrai que c’est vraiment l’occasion de rencontrer des gens de pas rester dans son isolement. Un repas il y a rien de tel pour créer des amitiés et créer des liens avec des personnes concernées ou pas. Mais en tout cas avec la même volonté de lutter contre la maladie.

Reda : Est-ce qu’il y aura l’animation musicale qui va avec ?

Laura : Vous aurez peut-être une petite chanson bretonne et là on veut tous vous voir sur la piste, maintenant vous avez plus d’excuses.

Reda : Qu’est-ce que vous allez m’entonner a capela ?

Laura : Alors on va se faire j’entends le loup, le renard et la belette ? (rires)

Sophie et Laura en chantant :

J’entends le loup, le renard et la belette J’entends le loup et le renard chanter J’entends le loup, le renard et la belette J’entends le loup et le renard chanter

L’hiver viendra les gars, l’hiver viendra La jument de Michao, elle s’en repentira L’hiver viendra les gars, l’hiver viendra La jument de Michao, elle s’en repentira

Reda : Ok, applaudissement, si vous écoutez l’émission vous applaudissez Yann commence à chanter puis Laura et Sophie l’accompagnent :

Ils ont des chapeaux ronds Vive la Bretagne Ils ont des chapeaux ronds Vive les Bretons

Fin du son

Reda : Voilà le dernier c’était Yann, avec les chapeaux ronds. C’était Laura et Sophie qui sont engagées. Franchement ça fait plaisir et surtout qu’on ne soit pas trop nombreux, essayer de ne pas venir pour qu’il y ait assez de crêpes pour tout le monde. Non évidemment je rigole, je vois Nabila qui s’offusque tout de suite.

Forum de discussion: 1 Message