Skip to main content.

Maison des familles (2008–2013) | 6 ans, déjà ! Le Comité des familles en fête | À propos de survivreausida.net | À propos du Comité des familles pour survivre au sida (2003–2013) | Reda Sadki

Reda Sadki sur le banc à France Culture

25 août 2009 (France Culture)

1 photo | 1 pièce jointe | | Votez pour cet article

Voir en ligne : Reda Sadki sur le banc à France Culture

Le Comité des familles a été créé par des familles réunies à la Cité des 4000 à La Courneuve, ces familles déclaraient revendiquer l’égalité des droits face à la maladie, et vouloir démontrer leur volonté d’« en finir avec la honte et le silence de l’injustice de l’épidémie ».

- Fonky Family, couscous et sida sur France Culture

- Le Comité des familles pour survivre au sida. Le Comité des familles a été créé par des familles réunies à la Cité des 4000 à La Courneuve,ces familles déclaraient revendiquer l’égalité des droits face à la maladie, et vouloir démontrer leur volonté d’« en finir avec la honte et le silence de l’injustice de l’épidémie ».

- le Blog de Reda sur Backchich.info

Portraits sur le banc

Ils n’ont pas l’habitude des micros. Les auditeurs ne les connaissent pas. Ils ne cherchent pas la médiatisation. De tous âges, de tous horizons, de toutes classes sociales. Ils ont des parcours atypiques, des initiatives originales.

Cet été, ils passent un moment avec nous, « sur le banc ». Pour raconter, se raconter, sans compter le portrait conté par un-e de leur proche. Quand le soleil se couche, sur le banc, on prend le temps.

Générique de l’émission : Wax Taylor – “The Tune” sur l’album Hope & Sorrow (Lab’oratoire / 2007)

Chloé Juhel a 31 ans. Elle est rédactrice en chef à Générations (88.2), la radio francilienne la plus écoutée dans les quartiers populaires. Elle anime une émission de libre-antenne quotidienne "Générations 2". Et elle gère, depuis trois ans, l’émission originale hebdomadaire de débat politique "Générations citoyens" : un politique face à un représentant des quartiers (associatif, habitant, artiste). Elle a aussi collaboré au journal "Fumigène", a travaillé une année au sein de la rédaction de France Bleu Melun et est une ancienne chroniqueuse du Mouv’ ("La Mouv’ session"). Elle vit aujourd’hui dans le 19ème arrondissement de Paris.

Raphäl Yem est né en 1981, à l’ère du walkman, de la Gameboy et des VHS. Il traîne ses baskets à scratch, achetées par sa maman cambodgienne à l’hyper du coin, dans les quartiers populaires d’Hérouville St Clair, une cité ouvrière normande. En 6ème, il est collé au journal du collège. Depuis, il ne quittera plus l’univers des médias. Des premiers fanzines photocopiés la nuit à la MJC de son quartier, à la radio associative locale perchée en haut de la tour la plus haute de la cité, en passant par les magazines musicaux (« RER », « Radikal » et « Rollingstones »), il fait l’école du béton et de la débrouille, en passant par HEC (Hautes Etudes du Culot) plutôt que le Centre de formation des journalistes. En 1999, il lance une petite grenade (en papier recyclé) « diversité - cultures - politique » chez les marchands de journaux. Nom de code : « Fumigène ». Et passe par la cave des grosses radios pour séquestrer les micros du Mouv’, de Radio Nova, Générations 88.2, France 5 et Canal+. En 2007/2008, il joue les jokers cultures urbaines dans l’émission « Minuit/Dix », sur France Culture. Il co-anime avec Chloé Juhel l’émission politique hebdo « Générations Citoyens » sur l’antenne de Générations 88.2.

Réalisation

- Production : Chloé Juhel et Raphäl Yem
- Réalisation : Anne Depelchin
- Reporters/Assistants : Yasmine Ferreira & Gabriel Fradin

Photos


Reda Sadki sur le banc à France Culture

Reda Sadki sur le banc à France Culture