Skip to main content.

Annonce de la séropositivité | Contraception et prévention | Couples concernés par le VIH | Femmes séropositives

Témoignage de Karine : « Je lui ai annoncé ma séropositivité, mais mon compagnon ne met pas de capotes ! »

24 octobre 2007 (papamamanbebe.net)

2 Messages de forum | | Votez pour cet article

Quelles sont les conséquences du silence sur sa séropositivité dans la vie d’un couple ou d’une famille ? L’équipe radio discute des courriers reçus à l’émission qui parlent de l’annonce ou du choix du silence concernant la séropositivité dans un couple stable... et de ses conséquences dramatiques.

Tina a choisi ce témoignage de Karine :

Je suis Karine. Je suis séropo depuis un an. Depuis mai 2007, je fréquente un homme. Je lui ai annoncé ma séropositivité très rapidement, mais, lors des rapports, mon compagnon ne met pas de capotes systématiquement. J’ai peur de le contaminer et je ne me pardonnerais jamais. Je l’aime, mais je ne comprends pas son inconscience face au VIH.

Une auditrice a écouté le témoignage d’Alexandra, dont le mari a appris sa propre contamination au mois de janvier.

Alexandra, heureuse maman séropositive de trois enfants, a appris qu’elle a contaminé son mari

J’écoute ton témoignage, et je souris car on a certains points communs, dont la séropositivité.

Moi aussi, j’ai rencontré mon homme sur Internet (coup de foudre !).

J’ai 31 ans, et je pète le feu comme toi, et je suis entière.

Bref, je peux donc me mettre, je pense, à ta place.

Personne n’a à te juger.

Ton mari était au courant, donc il devait comprendre le risque.

Moi aussi, j’ai eu des problèmes gynécologiques, mais je me suis toujours protéger, car mon homme est séronégatif.

Je fait tout pour qu’il le reste.

Bien sûr, c’est dur, la capote, mais contrairement à toi je ne peut pas faire l’amour sans.

Je voulais juste te dire que tu as énormément de chance d’avoir trois enfants.

S’il te plait, la seule chose que je te conseillerais, c’est de te protéger maintenant avec Nicolas, car vos enfants et peut-être vos enfants futurs, auront besoin de vous.

Vous devez vous battre pour être là le plus longtemps possible.

Têtue comme toi, tu es bien sûr libre de tes actes, mais les enfants, c’est sacré.

Au fond d toi, je pense que tu sais que de faire l’amour sans capote, même si les deux sont séropositifs, c’est risqué.

Voilà, je vous souhaite beaucoup de bonheur et protégez-vous.

Il y a des super capotes maintenant.

J’ai presque tout essayé.

Enfin, une auditrice qui a appris sa séropositivité pendant sa grossesse dénonce la violation du secret médical dont elle a été victime, du fait du « copinage » entre collègues de la profession médicale.

J’ai 32 ans. Je suis enceinte de trois mois. J’ai appris ma séropositivité il y a deux mois de cela. Mais mon mari, lui, est séronégatif. Au départ, je me sentais mal, mais lui, dès le premier jour, il m’a soutenu et il me soutient toujours sur tous les plans. Notre vie de couple n’a pas changé. C’est notre premier bébé, et je tiens vraiment à l’avoir. Ce qui m’a beaucoup fait mal, c’est dans la clinique où j’ai fait les examens. Étant donné que le laborantin me connaissait, et le médecin est l’ami de mon mari, le laborantin est allé tout dire à la femme du médecin, qui était une amie à moi. Ce qui me fait mal, c’est qu’il m’ont trahis. Ils ont abusé de ma confiance. Ils ont gâchés ma vie. Personne n’avait le droit de savoir. C’est ma vie, après tout. Et là, j’ai honte d’aller dans les soirées. Je ne sais plus quoi faire. Quitter le pays ? Partir là où personne ne me connait ?

Forum de discussion: 2 Messages de forum