Skip to main content.

Enfants concernés par le VIH | Marie | Tribune libre

Discrimination contre les enfants séropositifs : une maman témoigne

16 octobre 2007 (papamamanbebe.net)

3 Messages de forum | | Votez pour cet article

Marie est maman de quatre enfants. L’un d’entre eux est séropositif. Elle appelle l’émission pour témoigner du comportement des professeurs confrontés à la frayeur d’une adolescente, venue chez Marie dans un projet d’échange avec des élèves d’un lycée allemand.

Au téléphone, elle explique ce qui s’est passé, les conséquences pour sa vie de familles, et sa détermination à ne pas se résigner devant la discrimination.

Ce n’est pas la première fois que des parents témoignent de discrimination contre leurs enfants en milieu scolaire :
- L’Éducation nationale discrimine les enfants séropositifs : le témoignage de Pancho, fier papa d’une adolescente vivant avec le VIH
- Lettre ouverte d’une mère séropositive aux messieurs de la Plateforme interassociative de prévention (PIP)
- Madeleine, séropo depuis 18 ans : pourquoi ne peut-on pas se rendre dans les écoles pour parler du sida ?

Voici le courrier qu’elle avait adressé à l’émission. Elle donne la suite de l’histoire dans l’interview.

Nous sommes une famille « pas comme les autres », aux dires d’un professeur de notre fils de 15 ans, qui est actuellement en Seconde dans un lycée privé de Maine et Loire.

En effet, quelle bizarre famille : Papa en fauteuil roulant suite à un accident de la route, il y a 20 ans, un fils de 15 ans sans doute « bien sous tous rapports » lui, puis 3 petits frères et soeurs adoptés, donc bien noirs.

L’une des filles, âgée de 11 ans, est handicapée mentale. C’est bête, elle ne parle pas mais sourit tellement et tout le temps.

Une autre fille, « normale » (« ouf ») et juste noire. Enfin, le garçon, 10 ans, séropo et sous trithérapie depuis 7 ans, période de son arrivée dans notre famille.

Bref, une famille tellement « pas comme les autres » mais ô combien « exceptionnelle » et « quel courage » (dixit toujours le prof en question) qui a eu la drôle d’idée d’inscrire son grand fils de lycéen de 15 ans dans un projet d’échange avec des élèves d’un lycée allemand.

Donc, pas de problème, tout s’organise et comme 8 autres familles, nous accueillons, il y a quelques jours, une charmante adolescente allemande de 15 ans, pour 10 jours .

Notre fils, dans quelques mois, irait 10 jours dans sa famille...

La pauvre petite n’a tenu que 4 jours. « Trop, c’est trop » a-t-elle été se plaindre, en larme, auprès des profs allemands et français responsables de l’échange : « Déjà, le fauteuil roulant, et puis la petite fille anormale, mais maintenant le garçon avec le VIH ! J’ai peur, faites quelque chose » Aussitôt pleuré, aussitôt réglé, nous recevons un coup de fil et nous apprenons en 2 minutes que cette jeune fille ne reviendra pas le soir chez nous, que nous sommes priés de réunir ses affaires et de rapporter la valise et qu’une autre famille l’accueillera jusquà la fin du séjour.

En voulons-nous à cette gamine de 15 ans ? Non , nous la plaignons juste de ne pas recevoir l’éducation qui lui ouvrirait l’esprit et le coeur.

Mais aujourd’hui, 2 jours après cette décision des profs, nous sommes encore complètement révoltés. Nous donner comme simple explication que "c’est parce que nous ne sommes pas une famille comme les autres" et que, avec le VIH, vous comprenez, c’est pas possible ! Mais rassurez-vous, votre fils de 15 ans, qui, lui, n’a rien, pourra quand même être accueilli chez cette demoiselle !

Eh bien, non, notre fils ne veut pas mettre les pieds dans cette famille qui a rejeté la sienne, notre Grand de 15 ans, va mal depuis deux jours. Il rage et peste contre tous ces cons, contre ces adultes grands protecteurs de notre belle jeunesse "européenne".

Dommage, l’un d’eux est un prof qu’il va se "farcir" (sic. mon fils) en cours de langues jusqu’à la fin de l’année...

Cher, le prix à payer pour oser avoir un petit frère séropo !...

Nous n’avons pas l’intention de nous taire et avons demandé ce matin qu’un RV avec ces profs soit fixé....

Forum de discussion: 3 Messages de forum