Skip to main content.

Ariane | Couples concernés par le VIH | Les médias parlent des familles vivant avec le VIH

Ariane : « J’aurais pu faire prendre un risque à Timothée »

22 août 2007 (Le Journal du sida)

| Votez pour cet article

Le Journal du sida donne la parole à des couples hétérosexuels concernés par le VIH

Ariane partage sa vie avec Timothée depuis huit ans. Ils ont une petite fille de 16 mois.

Quand j’ai appris ma séropositivité, cela faisait deux mois que j’étais avec Timothée. Ma première réaction a été de vouloir le quitter. Je ne voulais pas lui faire vivre tout ça. Je ne lui ai rien dit pendant six mois, par peur de sa réaction.

Et je ne voulais pas croire à la nouvelle. Comme nous avions eu des rapports non protégés dans nos deux premiers mois ensemble, ce silence aurait pu lui faire courir un risque. Mais j’étais tellement sonnée... On ne pense à rien du tout dans ces moments-là... Il aurait été important qu’à l’hôpital, on me demande si je vivais avec quelqu’un qui pouvait être contaminé, qu’on me propose de voir un psychologue : j’aurais peut-être réagi différemment.

J’ai donc cherché des prétextes pour briser notre relation, j’ai refusé tout rapport sexuel. Timothée ne comprenait pas ce qui se passait, il se demandait ce qu’il avait fait, parce que notre relation avait été jusqu’alors très fusionnelle. Impossible de lui dire, pourtant. Le quitter brutalement me paraissait plus gérable que de lui parler.

Propos recueillis par Laetitia Darmon