Skip to main content.

Carnet rose | Enfants concernés par le VIH | Faire un bébé quand on est séropositif | Femmes séropositives | Grossesse et VIH

Bonheur d’une nouvelle maman : avis de naissance le 2 août 2007

2 août 2007 (papamamanbebe.net)

4 Messages de forum | | Votez pour cet article

Pour envoyer vos félicitations, utilisez le forum de cet article. L’équipe de papamamanbebe.net transmettra vos voeux à la maman.

Ariane a interrogé M.  [1], jeune maman d’origine africaine de 27 ans, qui a accouché le 2 août 2007 d’une petite fille, son premier enfant.

La maman et le bébé sont toutes les deux en parfaite santé.

Le Comité des familles présente ses voeux les plus chaleureux à la maman.

Comment s’est passé le jour de ton accouchement ?

Je devais me rendre à l’hôpital le jeudi 2 août dans la matinée afin d’effectuer le derniers examen (de routine) avant la naissance. J’ai eu une forte intuition que le jour J serait aujourd’hui. C’est pour cela que j’avais prévu au préalable de venir avec mes affaires pour la maternité.

Quand je me suis présentée à l’accueil, la poche des eaux s’est rompue. On m’a tout de suite prise en charge.

Je souhaitait accoucher par voie basse mais le col est resté fermé. L’équipe a décidé qu’une césarienne était plus appropriée pour la situation, afin d’éviter aux bébé le moindre risque.

La perfusion d’AZT (Retrovir®) a été posée à 10 heures et la césarienne a été programmé à 14 heures. J’ai ressenti les premières contractions une heure avant la césarienne. Ma fille est venue au monde à 14H45.

Qu’as-tu ressenti lorsqu’on t’as apporté ton bébé ?

J’ai eu un premier contact, où j’ai pu l’embrasser avant que les infirmières l’emmènent pour la laver. Puis ils me l’ont laissé à côté de moi dans la salle de réanimation. Ils l’avaient déposée dans une couveuse afin qu’elle puisse conserver une bonne température. J’ai même pu lui donner le biberon. La venue de ce bébé est la plus belle chose de ma vie. C’est la lumière de ma vie. Je ne me sent plus seule. Pour moi, c’est comme un miracle. J’ai du mal à y croire, à realiser que mon plus grand souhait s’est enfin réalisé.

Je lui raconte des histoires. J’ai l’impression que je la connais depuis longtemps. C’est un moment très attendu et unique.

Comment s’est passé ton séjour à l’hôpital ?

Les deux premiers jours tout s’était bien passé. Mais ensuite, les douleurs sont apparues plus fortement à cause de la sonde urinaire qui m’a irrité. Néanmoins, ce sont de douleurs qui seront vite oubliées. Le personnel était à l’écoute. Je suis assez satisfaite du service.

Qui était avec toi pour te soutenir ?

J’ai eu beaucoup de visites. J’avais mes 2 soeurs aînées à mes côtés. Cela m’a beaucoup rassuré.

Comment s’est passé la sortie de l’hôpital ?

Mes 2 soeurs sont restées 2 semaines avec moi, afin de m’aider avec le bébé. Le quotidien cela m’a fait beaucoup de bien. Mes soeurs sont déjà mamans.

As-tu déjà pensé, au jour où tu annonceras ton infection à ta fille ? Lui demanderas-tu de garder le secret ?

Je pense que cela se fera naturellement. Lorsque je prendrais mon traitement et qu’elle me posera la question, je lui répondrais simplement si j’estime qu’elle est en âge de comprendre. Je ne pense pas que je lui demenderai de garder ça comme un secret.

Que dirais-tu à une femme qui vient d’apprendre sa seropositivité et qui pense qu’elle ne pourra jamais être maman ?

Je pense que tout le monde a droit à ce bonheur. Avant d’être maman, je n’y croyais plus non plus et aujourd’hui j’ai une autre vision. Quand on est maman, on ne pense plus à la maladie, cela nous donne de la force de se battre, de voir loin dans l’avenir.

Propos recueillis par Ariane

Notes

[1] À la demande de la maman, papamamanbebe.net ne publie ni son prénom ni celui de sa petite fille. Elle participe aux soirées de discussion organisées par le Comité des familles pour les parents et futurs parents. En savoir plus...

Forum de discussion: 4 Messages de forum