Skip to main content.

Contamination et prévention | Sexe et sexualité

Résultats de l’enquête mondiale sur le sexe 2003

3 mai 2007 (durex.com)

| Votez pour cet article

Voir en ligne : Résultats de l’enquête mondiale sur le sexe 2003

Plus de 150.000 amoureux dans le monde ont participé à ce que nous pensons être la plus grande enquête en ligne jamais réalisée sur les attitudes et les comportements sexuels sur la planète.

L’enquête a révélé que la population a des rapports sexuels en moyenne 127 fois par an et que près des trois quarts d’entre nous sont satisfaits de leur vie sexuelle. C’est en Europe de l’Est que l’activité sexuelle est la plus grande : les Hongrois, Bulgares et Russes arrivent en tête avec 150 rapports sexuels par an.

Tandis que les Américains sont bien en dessous de la moyenne mondiale en matière de fréquence des rapports, ils sont toujours considérés comme une des nationalités les plus sexy – juste après les Brésiliens.

Quarante-cinq pour cent des gens ont eu une aventure d’un soir réelle, bien que le sexe virtuel par téléphone, télétexte ou e-mail soit manifestement un phénomène grandissant. Cependant, cette nouvelle tendance techno se remplace pas encore l’excitation classique des sous-vêtements sexy, des lubrifiants et des gadgets.

Le footballeur anglais et star du Real Madrid David Beckham arrive en tête des hommes les plus sexy tandis que l’actrice américaine Jennifer Lopez s’arroge la première place chez les femmes.

Méthode d’enquête

L’Enquête mondiale 2003 est le plus grand projet d’étude entrepris par Durex. Cette enquête, qui en est à sa septième édition, a triplé de volume depuis son lancement et couvre aujourd’hui 34 pays.

C’est la deuxième année que l’enquête est réalisée par le biais du site web durex.com et plus de 150.000 personnes ont répondu à ce questionnaire centré sur la jeunesse.

Leurs réponses ont été analysées par sexe et par tranche d’âge pour donner une idée approfondie des différences comportementales.