Skip to main content.

Soirées de discussion

Bref compte rendu de la soirée des familles du 15 mars 2007

18 mars 2007 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

N’hésitez pas à contribuer à ce compte rendu dans le forum de cet article.

Je rentre de la soirée organisée par des (futurs) parents du Comité. C’était vraiment sympathique, un vrai plaisir d’écouter et de discuter avec 17 personnes autour d’une table.

Plein de parcours différents, mais la volonté de comprendre.

Difficile de faire un compte rendu rapide, tellement la discussion était dense. La parole libérée, ce n’est pas un vain mot. Une vrai fanfare tellement il y avait de choses à dire ! On a pas vu le temps passer.

La parole, sans oublier l’estomac : on s’est retrouvé après pour partager un repas ensemble (couscous et brochettes) à Belleville.

Voici, en vrac, quelques uns des sujets abordés pendant la soirée :
- La lipodystrophie et l’efficacité du Newfill
- Le cycle d’ovulation de la femme : comment savoir quand elle peut tomber enceinte ?
- L’adoption est-il vraiment un choix possible pour les couples concernés par le VIH ?
- L’annonce de l’infection à son partenaire et aux enfants : quand, comment ?
- La relation conflictuelle aux médecins
- La prison, la double peine et l’expulsion (témoignage de Y., père d’une petite fille de six ans)
- L’encouragement des soignants pour faire un bébé
- Où trouver une information fiable sur les questions qui nous préoccupent ?
- Conséquences de l’apparence physique et de l’état de santé sur le moral
- L’acceptation de soi
- Le suivi de la grossesse en pratique
- Faut-il apprendre aux enfants à « mentir » sur le statut sérologique (leur statut ou celui de leur parent qui est touché) ?
- La crainte de la maladie
- Question d’un enfant : papa, pourquoi tu fais pas un autre bébé ?
- Les enfants qui protègent (trop ?) leur maman parce qu’ils savent qu’elle est malade
- Apprendre aux enfants la maladie (il y a des microbes...)
- Pression des travailleurs sociaux pour forcer l’annonce aux enfants
- Faut-il se cacher pour ne pas prendre ses médicaments devant ses enfants ?
- Personnel soignant touché par le VIH
- Les gens ne sont « pas sensibilisés »
- Réactions désobligeantes des soignants
- Infirmières débordées dans les services
- Le VIH n’empêche rien

Deux futures mamans (une est enceinte de quatre mois, l’autre n’a pas précisé où elle en est dans ses projets) ont déclaré que leur principale inquiétude aujourd’hui concerne la toxicité des traitements pris pendant la grossesse.

Une de ces mamans a exprimé le besoin de poser ses questions aux médecins, alors que le parti pris des organisateurs était justement d’éviter la présence d’une « blouse blanche ». L’invitation d’un médecin est envisageable, peut-être pour une première partie de soirée, suivie d’une discussion en son absence. À réflechir.

La lipodystrophie et ses conséquences (notamment le regard des enfants sur leurs parents lorsqu’ils sont marqués par les traitements) ont été beaucoup discutés.

De ce fait, ces deux thèmes ont été mis à l’ordre du jour de la prochaine soirée des familles qui aura lieu le 5 avril.

Invitation : soirée du 5 avril 2007 pour les couples concernés, parents et futurs parents

Réservations sur le site ou par téléphone : Ariane 06 84 16 89 27 ou Reda 08 70 73 10 10. Discrétion et confidentialité assurées.