Skip to main content.

Contraception et prévention | Femmes séropositives

S’occuper de sa santé quand on est femme et sans papiers : visite guidée d’un centre de planification

1er août 2006 (papamamanbebe.net)

2 Messages de forum | | Votez pour cet article

Pourquoi j’ai mal au ventre ? Pourquoi cela fait mal quand je fait l’amour ? Pourquoi je n’arrive pas à tomber enceinte ? Comment je fais pour ne pas tomber enceinte ?

Ce sont des questions que posent les femmes sur leur santé.

Quand on est femme, avec ou sans papiers, sans ressources, où et comment voir un médecin sans sortir d’argent ?

Visite guidée d’un centre de planification avec le docteur Eliane Meillier, présentée par Sherazade.

- pourquoi j’ai mal au ventre ?
- pourquoi ça me gratte ?
- pourquoi ça me brûle ?
- pourquoi cela fait mal quand je fait l’amour avec mon mari ou mon partenaire ?
- pourquoi je n’arrive pas à être enceinte ?
- comment je fais pour ne pas tomber enceinte ?
- je suis tombée enceinte sans l’avoir choisi, que dois-je faire ?

Ce sont des questions que posent les femmes sur leur santé.

Où trouver des réponses à ces questions ? Si vous habitez à Paris ou en région parisienne, il y a probablement un centre de planification près de chez vous.

Le centre de planification s’appelle comme ça parce qu’il est venu de la planification des naissances. On appelle ça aussi planning familial : la contraception, les MST, des problèmes gynécos.

Si vous êtes femme, même si vous êtes sans papiers, sans couverture sociale, vous avez le droit d’être suivi au centre de planification pour tous ces problèmes.

Mais le centre de planification peut aussi vous donner des conseils et vous aider à s’occuper de votre santé, même quand vous n’êtes pas malades ou il n’y a pas d’urgence.

Eliane Meillier est médecin généraliste. Elle travaille au sein d’un centre de planification parisien. Présentation de leur intérêt pour nos auditrices.

La prévention et la gratuité

Sans papiers, sans couverture sociale, sans ressources, on peut avoir accès à des centres qui font de la prévention.

Qu’est-ce que c’est la prévention ? Quand j’emmène mon enfant à la PMI se faire vacciner, pour savoir s’il grandit bien, c’est de la prévention : l’enfant mais pas malade, mais c’est important de voir le médecin.

Quand je vais en consultation pour ma grossesse, surveiller la tension, faire des bilans sanguins, vérifier que tout va bien pour le bébé, écouter les bruits du c[oe]ur, c’est de la prévention. La grossesse n’est pas une maladie !

En principe, le docteur parle, discute, et pose des questions. Je peux aussi lui en poser, sans me sentir complexé parce qu’il en sait plus que moi !

Si le centre de planification existe, c’est parce que des femmes de toutes origines se sont battues pour leurs droits.

Un centre de planification est gratuit, et on n’a pas besoin de montrer ses papiers ou de faire mille démarches pour y voir un médecin. C’est de plus en plus important d’avoir des lieux comme ça, alors que de plus en plus pour s’occuper de sa santé on se retrouve à sortir de l’argent de sa poche !

Il n’y a que les femmes bourgeoises qui peuvent se payer les gynécos privés, qui travaillent dans ce qu’on appelle le « secteur 2 » ou les médecins peuvent dépasser les tarifs remboursés par la sécurité sociale.

À l’hôpital, il y a des consultations de gynéco, où on ne paie rien du tout si on a la CMU ou l’AME. Mais ces consultations ne sont pas conçues pour la prévention, avoir un conseil.

Il existe aussi quelques centres de santé municipaux, qui fonctionnent sur le même principe. Dans le 93, ces centres ne sont pas accessibles pour les personnes qui ont l’AME. Par contre, il y a un grand nombre de PMI, pour les enfants et les femmes enceintes et des consultations de planification.

Il est donc possible pour une femme, avec ou sans papiers, avec ou sans ressources, de s’occuper de sa santé gynécologique sans payer, dans un centre de planification.

Que se passe-t-il quand une femme va voir un médecin du centre ? Eliane Meillier raconte pour les auditrices ce qu’elle fait avec les femmes qui franchissent la porte de sa consultation.

Dans un premier temps, avant tout examen, il s’agit d’abord de faire connaissance et de discuter.

Visite gynécologique dans un centre de planification avec le docteur Eliane Meillier. Quand vous avez mal au ventre, ça gratte, ça brûle, ou ça fait mal quand vous faites l’amour avec votre mari ou votre partenaire. Deuxième temps de la visite, c’est l’examen gynécologique. Etape par étape, voici à quoi il faut s’attendre. Les explications sur le table d’examen et ses étriers, le frottis, le speculum, et la pose d’un stérilet.

Forum de discussion: 2 Messages de forum