Skip to main content.

Fête des Amoureux | Tribune libre

Fête des Amoureux : « L’ambiance était géniale, les gens heureux, cette nuit-là on a mis la pige au VIH »

18 février 2006 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

Sylvie est une maman avec deux enfants. Elle est arrivée à la Fête des amoureux en début d’après-midi pour prêter mains fortes aux préparatifs. Voici son compte rendu de la Fête :

Mardi soir j’étais à la Fête des Amoureux. Mes ami(e)s, ce fut une super soirée.

A mon arrivée je ne connaissais personne. Maya et Ahcene m’ont accueilli chaleureusement. Quelle joie de rencontrer ces deux personnes dont je n’avais entendu jusqu’à ce jour que les voix à la radio.

Ils ne m’ont pas déçu, ils sont plein de peps, de générosité. Ils ont de l’amour à revendre et cela fait beaucoup de bien.

Il est vrai que dans la salle cela caillait, mais l’atmosphère grâce à la joie de vivre de tous s’est peu à peu réchauffé. J’ai tout au long de la soirée rencontré des hommes et des femmes qui m’ont touché. Je pense entre autre à Youcef avec qui j’ai beaucoup discuté et qui m’a racompagné au petit matin jusqu’à mon RER, Willy dont la situation actuelle me touche beaucoup, Reda, Latifa et leur magnifique petit garçon qui sont à eux trois une preuve vivante que l’amour existe.

J’ai dansé aussi. Eh, oui, cela ne m’était pas arrivée depuis longtemps, hormis lorque je fais mon ménage. En bref, je me suis lâchée et cela m’a fait trop de bien, du bonheur rien que du bonheur !!!!

L’ambiance était géniale, les gens heureux, cette nuit-là on a mis la pige au VIH, au racisme, à l’intolérence et la liste n’est pas exhaustive, car chacun à donné et reçu.

La fête s’est terminée vers 3h30. Maya, moi et quelques irréductibles avons terminé notre nuit endormis sur les canapés hyper confort de la salle de concert, si si c’est possible. Vers 7h00, nous avons emergés, fatigués mais hyper heureux. Là, chacun à suivi sa route après avoir promis de se revoir bientôt si dieu le veut.

Je suis arrivée chez moi, il était 9h30. Je me suis allongée sur mon canapé et de nouveau les bras de Morphée m’ont accueilli... Mais avant cela je me suis promis que plus jamais je ne me priverait de moments si forts et si enrichissant. La fête des amoureux ne m’a peut être pas permis de rencontrer un amoureux (quoi que...), mais elle m’a apporté d’autres choses qui sont aussi essentielles à la vie, peut être que dans un autre courrier je vous en dirai plus.

Une spécial dédicace à tous ceux et celles qui ont organisé cette fête : " avec foi et courage au fond du coeur on arrive toujours à quelque chose si dieu le veut" (dixit 113).

Cette foi et ce courage vous l’avez !!!!

Big Kisssssssssss à tous

Sylvie