Skip to main content.

5ème Rencontre des parents et futurs parents concernés par le VIH | Enfants concernés par le VIH | Faire un bébé quand on est séropositif | Femmes séropositives | Grossesse et VIH

Communiqué : Trois générations d’enfants de séropositifs

24 mai 2005 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

Une rencontre et trois émissions de radio pour les couples concernés par le VIH qui élèvent ou qui veulent faire des enfants

Avant 1993, des femmes vivant avec le virus du sida choisissaient déjà de faire des enfants. D’autres femmes apprenaient leur contamination au moment de la grossesse. Ces enfants arrivent aujourd’hui à l’âge de l’adolescence, et tous ne sont pas orphelins ! Mais un enfant sur cinq est séropositif.

À partir de 1993, les médecins proposent un traitement préventif pour réduire la transmission du virus de la mère à l’enfant. Dorénavant, en France, sur cent enfants, un ou deux seront malgré tout séropositif.

Arrive ensuite la trithérapie, au milieu des années quatre-vingt-dix. Quand le traitement marche, les séropositifs apprennent que leur charge virale est indétectable, et qu’il y a moins de risque de contaminer son partenaire lors d’un rapport non-protégé. Ce sera un mini baby boom chez les séropositifs…

Enfin, le 10 mai 2001, Bernard Koucher publie une circulaire [1] qui autorise la procréation médicale assistée pour les couples séropositifs. Mais le Secrétaire d’État à la Santé ne débloquera aucun moyen supplémentaire pour les services qui devront s’en occuper.

Quatre ans plus tard, trois consultations PMA fonctionnent tant bien que mal en région parisienne.

Mais, dans certains cas, des couples sont inscrits sur les listes d’attente depuis deux ans. Dans l’attente, certains couples finissent par prendre le risque de faire un bébé avec un rapport non-protégé…

Le Comité des familles organise samedi 11 juin 2005 une rencontre pour les couples qui ont des enfants ou qui veulent en faire [2].

À l’occasion de cette rencontre, l’émission de radio Maghreb-Afrique Survivre au Sida reçoit des médecins spécialistes de la PMA, du suivi de la grossesse et de la prise en charge pédiatrique :

* 24-25 mai 2005 : Aviva Devaux, responsable de la procréation médicale assistée (PMA) à l’Hôpital Bichat [3].

* 31 mai-1er juin 2005 : Ghislaine Firtion, pédiatre spécialiste du suivi des enfants des séropositifs [4].

* 7-8 juin 2005 : Laurent Mandelbrot, spécialiste du suivi de la grossesse chez la femme séropositive.

L’émission est diffusée chaque mardi de 17 à 18h et mercredi de 11h à midi sur Fréquence Paris Plurielle (106.3 FM en région parisienne) et sur le net en streaming sur le site de la radio.

Les émissions sont ensuite mises en ligne sur le site survivreausida.net.

Paris, le 24 mai 2005

Le Comité Maghreb-Afrique des familles pour survivre au sida

Contact presse : Samia au 0870 445 368.

Notes

[1] Arrêté du 10 mai 2001 relatif aux règles de bonnes pratiques cliniques et biologiques en assistance médicale à la procréation.

[2] Présentation de la Rencontre des familles du 11 juin 2005 : faire et élever un enfant quand on est séropositif.

[3] Lire et écouter Procréation médicale assistée : informations pratiques et discussion avec Aimée Bantsimba.

[4] Lire et écouter Une maman, confrontée aux possibles conséquences des traitements pris pendant la grossesse, interpelle Jean-François Delfraissy.