Skip to main content.

Couples concernés par le VIH | Faire un bébé quand on est séropositif

Procréation médicale assistée (PMA) : les centres qui reçoivent les couples atteints par le VIH ou les hépatites

8 mai 2005 (papamamanbebe.net)

1 Message | | Votez pour cet article

Un auditeur nous écrit :

Je voudrais dialoguer avec des gens qui passent en procréation médicale assistée (PMA) plus précisement qui font la FIV c’est-à-dire la fécondation in vitro

Le Comité des familles vous invite à venir rencontrer d’autres couples concernés qui veulent ou ont déjà faits des enfants

Le Comité des familles pour survivre au sida prépare une rencontre pour les couples concernés qui veulent faire un enfant. Cette rencontre réunira des spécialistes (grossesse, FIV, PMA, etc.) mais aussi des parents concernés par le VIH et leurs enfants. Pour en savoir plus, contactez-nous.

Les centres d’assistance médicale à la procréation

Plusieurs centres d’assistance médicale à la procréation reçoivent les couples atteints par le VIH ou les hépatites. Cependant, certains ne prennent pas en charge toutes les situations (notamment les femmes séropositives) : il est conseillé de se renseigner auprès du secrétariat avant de prendre rendez-vous.

Les textes officiels [1] précisent que le couple doit être composé d’un homme et d’une femme, mariés ou ayant deux ans de vie commune (en général, une déclaration sur l’honneur suffit, parfois accompagnée de témoignages d’amis). De plus, le ou les partenaires atteints par le VIH doivent avoir plus de 200 T4/mm3, au cours de la période de prise en charge et une charge virale stable.

Les demandes sont ensuite étudiées au cas par cas par l’équipe médicale et psychologique.

L’assistance médicale à la procréation est prise en charge à 100 % par la Sécurité sociale. Lorsqu’on doit se rendre hors de son département, les frais de déplacement peuvent être remboursés (le médecin doit adresser une demande d’entente préalable à la Sécurité sociale).

- Lyon : CHU, service de médecine de la reproduction, tél. : 04 72 11 77 60 (responsable : Pr Guérin).
- Marseille : CECOS IMR, tél. : 04 91 16 79 00 (responsable : Dr Roulier).
- Nancy : Maternité régionale, centre d’AMP, tél. : 03 83 34 43 15 (responsable : Pr Barbarino).
- Rennes : CECOS, tél. : 02 99 63 13 11 (responsable : Pr Le Lannou).
- Schiltigheim (près de Strasbourg) : CMCO, tél : 03 88 62 83 10 (responsable : Dr Ohl).
- Toulouse : CHU, CECOS, tél : 05 67 77 10 17 (responsable : Dr Bujan).
- Paris : hôpital Cochin, service de biologie de la reproduction, tél. : 01 58 41 15 41 (responsable : Pr Jouannet) ; hôpital Bichat-Claude Bernard, service de biologie de la reproduction, tél. : 01 40 25 88 84 (responsable : Dr Devaux) ; hôpital Pitié-Salpétrière, service maternité, tél. : 01 42 17 77 21 (responsable : Dr Poirot).

Des hôpitaux à Bordeaux et à Montpellier envisagent de s’engager prochainement dans cette prise en charge.

Notes

[1] Lire Arrêté du 10 mai 2001 relatif aux règles de bonnes pratiques cliniques et biologiques en assistance médicale à la procréation.

Forum de discussion: 1 Message