Skip to main content.

Effets indésirables | Grossesse et VIH | Vincent Jeantils

Grossesse et Sustiva : les réponses de Vincent Jeantils

14 janvier 2004 (papamamanbebe.net)

1 pièce jointe | 7 Messages de forum | | Votez pour cet article

En Seine St-Denis, le docteur Vincent Jeantils a suivi dix femmes enceintes qui avaient pris Sustiva. Que sont-elles devenues ? Qu’en est-il de leurs bébés ? Questions-réponses avec le docteur Jeantils.

- Que doit savoir une femme séropositive si elle prend le médicament Sustiva ?

- Pourquoi Sustiva peut-il faire du mal au fétus ? Qu’est-ce que fait Sustiva exactement pendant la grossesse ?

- Si Sustiva est mauvais pour le bébé, comment peut-il être un bon médicament contre le virus du sida ?

- Si les recommendations sont d’arrêter le Sustiva en cas de grossesse ou projet de grossesse, comment se fait-il qu’il y a encore des femmes qui prennent Sustiva qui sont enceintes ?

- Vous avez suivis dix femmes enceintes, qui étaient-elles ? Africaines ? Que s’est-il passé avec leurs bébés ?

- Comment mesurer les risques et prendre une décision (avorter ou pas) si une femme qui prenait Sustiva se retrouve enceinte par accident ? Quels seraient vos conseils ?

- Votre étude ne vous permet pas de confirmer, sur le plan scientifique, un lien entre les anormalités constatés et le Sustiva. Mais que dites vous à vos patientes sur ce sujet ?

- Les patients vous parlent-elles de leur projet d’enfant, ou bien arrivent-elles enceintes en consultation ?

Vincent Jeantils sera notre invité mardi 20 janvier 2004 pour répondre aux questions des auditrices (et des auditeurs) sur la grossesse, les médicaments et le VIH.

Note de la rédaction de l’émission : Pour éviter toute confusion, la rédaction de l’émission précise que toute femme enceinte doit immédiatement cesser la prise du médicament Sustiva® (molécule : Efavirenz, autre nom de marque utilisé notamment en Arique : Stocrin). Le docteur Vincent Jeantils n’a pas prescrit ou administré ce médicament à des femmes enceintes, dès lors qu’il avait connaissance de leur grossesse. Donc il s’agissait, comme le précise bien l’entretien et ce à plusieurs reprises, du suivi de femmes enceintes après l’arrêt de ce médicament.

Si votre médecin ne vous a pas exliqué clairement les risques et/ou les effets indésirables du Sustiva®, notamment en cas de grossesse, ou ne vous a pas fait arrêter ce médicament au moment de la découverte de la grossesse, merci de nous contacter.

Forum de discussion: 7 Messages de forum