Skip to main content.

Effets indésirables | Grossesse et VIH | Vincent Jeantils

Sustiva : danger pour les bébés, avertissement aux femmes enceintes !

8 janvier 2004 (papamamanbebe.net)

1 pièce jointe | 14 Messages de forum | | Votez pour cet article

Attention, si vous êtes une femme séropositive, si vous avez envie d’avoir un enfant, écoutez attentivement ces informations concernant le médicament Sustiva.

Sustiva, c’est un médicament puissant contre le sida qu’on utilise avec deux autres médicaments.

Sustiva, c’est efficace avec deux autres médicaments d’une trithérapie contre le virus du sida, mais cela touche aussi le système nerveux, en clair le cerveau. Presque la moitié des séropositifs qui ont essayé ce médicaments se plaignent de cauchemars, voir pire. C’est particulièrement le cas pour les anciens toxicomanes. Certains comparent avaler Sustiva à gober des acides…

Certains séropos n’arrivent pas à supporter Sustiva, d’autres en sont très contents, malgré ses effets indésirables...

En plus de ses effets sur le mental, on savait déjà que Sustiva peut abimer le fétus chez la femme enceinte. En clair, cela veut dire un bébé avec des handicaps physiques ou mentaux, ou le pire : un enfant mort-né. Le conseil était donc d’arrêter Sustiva ou de l’éviter si on voulait faire un enfant. On en avait parlé avec le docteur Mandelbrot, qui nous avait tout de même rassuré en racontant qu’il avait accouché des femmes qui avaient pris Sustiva, et dont les bébés étaient ressortis indemnes.

En principe, c’est votre médecin qui doit vous faire arrêter Sustiva si vous avez un projet de grossesse. Mais il arrive de tomber enceinte avant d’en avoir parlé avec le médecin, soit par accident soit du fait d’un défaut de dialogue avec celui-ci...

En Seine St-Denis, le docteur Vincent Jeantils a mené une étude [1] pour comprendre les dégâts provoqués par Sustiva sur le fétus ou le bébé, et le degré de risque pour une femme qui tombe enceinte alors qu’elle prend (ou prenait) ce médicament.

Pour en parler, Vincent Jeantils sera notre invité mardi prochain. Mais vous pouvez déjà déposer vos questions sur la grossesse, le VIH et les médicaments, soit sur le répondeur de l’émission au 08 70 25 12 50 ou le site Internet.

Notes

[1] Il s’agissait de dix femmes enceintes qui ont immédiatement arrêté Sustiva® dès la découverte de leur grossesse, lire Intrauterine exposure to efavirenz (Sustiva®).

Forum de discussion: 14 Messages de forum