Skip to main content.

Contraception et prévention | Droits des femmes

Appel à manifestation : notre corps nous appartient

28 novembre 2000 (inter-associatif)

2 Messages de forum | | Votez pour cet article

Le 28 novembre 2000, le Parlement discutera de la révision de la loi sur l’Interruption Volontaire de Grossesse (loi Veil). Les deux modifications majeures concernent l’allongement du délai de 10 à 12 semaines de grossesse ainsi que la possibilité pour une femme mineure qui désire garder le secret d’avorter sans l’autorisation parentale mais avec l’accord d’une personne majeure de son choix. Ces deux modifications constituent une avancée, pour autant elles sont loin de répondre à toutes les difficultés que rencontrent les femmes en demande d’interruption volontaire de grossesse (d’IVG).

En effet, la question des femmes en demande d’IVG en délais dépassés ne sera pas entièrement solutionnée par le passage du délai légal de 10 à 12 semaines de grossesse. Parmi les 5 000 femmes confrontées à cette situation chaque année, seulement la moitié d’entre elles pourront accéder à l’IVG sur le territoire français. Il restera donc un nombre non négligeable de femmes confrontées à un refus de prise en charge de la part du système de soins français.

Par ailleurs, la levée du caractère obligatoire de l’autorisation parentale devrait permettre aux mineures ne pouvant pas informer leurs parents d’accéder plus facilement et plus rapidement à l’IVG. Toutefois, la mineure devra " convaincre " le médecin de l’impossibilité dans laquelle elle se trouve de solliciter ses parents. Tout dépendra donc du médecin et de sa " bonne volonté " a entendre les difficultés de la jeune fille et sa décision d’être accompagnée par l’adulte de son choix.

C’est pourquoi, ces réformes restent insuffisantes et bien en deçà des propositions du rapport Nisand. Pour que toutes les femmes aient réellement la possibilité d’interrompre volontairement leur grossesse, nous exigeons :

Nous continuerons à nous battre pour que les femmes puissent disposer librement de leur corps.

Luttons pour nos droits !!!

Rendez-vous Place des Terreaux, Samedi 25 Novembre 2000 à 14 heures

Signataires : Cabiria, MFPF, Sud-CRC, PCF, LCR, F.A.
Avec le soutien : G10 Solidaires

Forum de discussion: 2 Messages de forum