Skip to main content.

À propos du Comité des familles pour survivre au sida (2003–2013)

Rassemblement samedi à Paris de familles immigrées victimes du sida

20 juin 2002 (AFP)

| Votez pour cet article

L’union fait la force : appel au deuxième rassemblement des familles maghrébines et africaines pour survivre au sida

Un deuxième rassemblement de familles maghrébines et africaines "solidaires pour survivre au sida" aura lieu samedi à Paris, devant la Fontaine des Innocents à 15h00, a annoncé jeudi l’association Migrants contre le sida.

Un premier rassemblement avait réuni une cinquantaine de personnes le 25 mai. "Cela a permis aux familles de se rencontrer, beaucoup parlaient pour la première fois de leur problème, elles ont souhaité organiser un nouveau rassemblement", indique Reda Sadki, de Migrants contre le sida.

Plusieurs milliers de familles maghrébines ou africaines sont concernées par le sida, en France ou parce qu’elle soutiennent une personne frappée par la maladie, dans le pays d’origine.

Souvent mal informés, hésitant à parler de ces problèmes de peur d’être rejetées par la communauté familiale, les malades d’origine immigrée ont recours trop tard aux soins.

La situation, affirme l’association, s’est aggravée avec la mise en place de la couverture maladie universelle (CMU), "qui a réservé l’aide médicale d’Etat aux sans-papiers", avec "obligation d’aller se faire soigner à l’hôpital en consultation précarité, où la qualité de soins est inférieure à la norme".