Skip to main content.

Couples concernés par le VIH | Faire un bébé quand on est séropositif | Hommes séropositifs

Rubrique des auditeurs : mon mari est séropositif, peut-on faire un enfant sans risque ?

5 novembre 2002 (Migrants contre le sida)

1 pièce jointe | 3 Messages de forum | | Votez pour cet article

Faire un enfant quand on est séropositif

Samia : C’est une des questions qu’on nous pose le plus souvent : comment faire un enfant quand on est séropo. Oui, les séropositifs en bonne santé font des enfants en bonne santé !

Reda : En fait, on s’est rendu compte qu’à l’émission on a surtout parlé des couples dont la femme est séropositive. Voici un courrier à propos d’un autre cas de figure :

Bonjour, Je suis une femme de 32 ans séronégative, mon mari est séropositif depuis plus de 15 ans. Nous avons eu, sans protection, un enfant agé aujourd’hui de 12 ans. Il est en bonne santé. Je pense que nous avons été inconscients bien que nous sachions qu’il y avait peu de risques... Mais il y a toujours un risque...

Aujourd’hui, je souhaiterais avoir un deuxième enfant. Nous avions pris contact avec un docteur sur Marseille afin de nous renseigner sur l’insémination artificielle mais à l’époque le protocole n’était pas mis en place. Cependant, le docteur nous a dit que nous avions la possibilité de le faire par nous même à domicile au moyen d’une pipette. Nous avons été étonné... Entre temps mon mari est tombé malade... Le projet est tombé à l’eau.

Je voudrais des renseignements sur cette pratique... Est-ce fiable ? Pourquoi le corps médical peut-il préconiser ce genre de pratique ? Y’a t-il des risques ? Faut-il que la personne séropositive ait un bon bilan de santé ? Sinon, pourriez vous me dire où en sommes nous avec ce protocole d’insémination avec lavage de sperme et quel laboratoire le pratique. Je suis sur la région toulonnaise. Merci d’avance pour vos réponses.

Reda : Nous avons interrogé Philippe Faucher, qui soutient le travail d’information de l’émission. Philippe Faucher est gynécologue spécialiste de l’assistance médicale à la procréation. Voici sa réponse :

Si votre mari est VIH+, il est totalement hors propos de faire des inséminations à domicile (d’autant qu’il est malade en ce moment et sa charge virale est probablement détectable). Vous courrez le risque de vous contaminer. La SEULE technique est le lavage de sperme. Dans votre région il me semble que Toulouse est la ville la plus proche car je ne sais pas où en est l’équipe de Marseille. Si l’homme est séropositif, donc, faire l’enfant sans lavage de sperme signifie prendre le risque de contaminer sa partenaire.

Reda : Nous reviendrons sur ce courrier à l’occasion d’une émission consacrée à la vie en couple face au VIH. Si vous avez des questions, ou des choses à raconter, n’hésitez pas à prendre contact avec moi ou Samia.

Samia : Le n° de téléphone pour déposer votre message : 08 70 25 12 50.

Forum de discussion: 3 Messages de forum