Skip to main content.

À propos du Comité des familles pour survivre au sida (2003–2013)

Rubrique des auditeurs : quelle suite aux Rassemblements du Collectif des familles arabes et africaines pour survivre au sida ?

5 novembre 2002 (Migrants contre le sida)

1 pièce jointe | 1 Message | | Votez pour cet article

Reda : Au printemps, un petit collectif de gens concernés, d’origine arabe et africaine, s’est constitué pour organiser deux rassemblements, les 25 mai et 22 juin dernier, place de la Fontaine des Innocents à Paris, pour affirmer notre solidarité avec les gens malades des communautés arabes et africaines, ici et dans nos pays d’origine.

Samia : Pour lancer la rubrique des auditeurs aujourd’hui, voici quelques mots courrier d’encouragement, reçue à l’émission :

Nous sommes de tout coeur avec vous et bonne chance pour la suite. Combattez le Sida, avec force et rage, c’est un salop...Tous en coeur, allez les arabes...et les africains.

Samia : où en est le travail du Collectif, Reda ?

Reda : Des messages comme celui-ci, nous en avons reçu beaucoup dans la foulée des rassemblements, et les gens ont continué à prendre contact avec nous pendant tout l’été. C’est la première fois dans l’histoire de la lutte contre le sida que des familles issues de l’immigration, concernées par la maladie, sont sorties de l’ombre en tant que telles. Nous avons montré que nous étions capables d’organiser ces rassemblements, c’était une première étape. Maintenant, nous travaillons sur un Manifeste que toutes les familles concernées pourraient signer, pour déboucher sur une assemblée générale constitutive, pourquoi pas au printemps 2003, pour donner corps au Collectif des familles arabes et africaines solidaires pour survivre au sida.

Samia : Si vous êtes séropositif, ou bien si vous êtes proche de quelqu’un qui vit avec ce virus, pour en savoir plus sur le Collectif, ou pour signer le Manifeste des familles arabes et africaines solidaires pour survivre au sida, contactez-nous au 08 70 25 12 50.

Il y aura une occasion pour venir nous rencontrer, c’est au Salon de l’infirmier vendredi de cette semaine, de 13h à 15h... Reda, peux-tu nous en dire plus ?

Reda : C’est la revue L’Infirmière qui nous invite pour engager le débat avec les soignants. Je vais y parler du travail de l’émission, pour appeler les soignants solidaires, en particulier ceux et celles qui travaillent dans les hôpitaux de banlieue, à se mobiliser pour répondre aux besoins des familles immigrées confrontées à la maladie du sida.

Les auditeurs que je rencontre me parlent souvent des problèmes rencontrés avec les soignants : mauvais accueil, comportements agressifs, incompétences, et j’en passe. Bref, très souvent, cela se passe mal !

Moi, j’aimerais bien que d’autres gens concernés qui nous écoutent viennent prendre la parole ce jour-là. Ce sera une occasion de se retrouver ensemble, et d’engager le débat (voir la confrontation) avec les infirmières et les soignants...

Samia : Ce sera vendredi après-midi à partir de 13h, c’est à Paris Expo (le Salon des Expositions), porte de Versailles, Hall 7, en salle Carina. Pour en savoir plus, nous appeler au 08 70 25 12 50.

Forum de discussion: 1 Message