Skip to main content.

Contraception et prévention | Sans papiers

Carnet d’adresse : où et comment avorter quand on est femme et sans papiers

14 mai 2002 (papamamanbebe.net)

87 Messages de forum | | Votez pour cet article

Une femme sans papiers a le droit d’avorter, sans avoir à sortir de l’argent de sa poche. Mardi dernier nous faisions le point sur cette question avec Eliane Meilier, médecin qui travaille au sein d’un centre IVG. Voici le carnet d’adresses de la semaine : à qui s’adresser pour une IVG quand on est femme et sans papiers.

Pour des renseignements et des conseils sur vos droits, deux numéros à connaître :

Le planning propose conseils et orientation. Selon Eliane, elles ne laisseront pas tomber une femme, peuvent assurer un suivi s’il y a difficulté pour la prise en charge ou les délais.

L’adresse : 10, rue Vivienne
Paris 2e
métro Bourse ou Pyramides
tél. 01 42 60 93 20
Il y aussi un accueil collectif avec informations générales

Sur le 93, il y a le planning de Villepinte
tél. 01 43 83 63 88

Sur Paris 18e, vous pouvez vous adresser au pôle santé Goutte d’Or
Tél. 01 53 09 94 25

Eliane travaille au sein du centre IVG de l’hôpital de Montreuil :

Tél. 01 49 20 34 69
lundi-mercred-vendredi 9h-17h
mardi-jeudi 13h-20h

Il y a respect de la confidentialité. Par contre une pièce d’identité est nécessaire, et éventuellement une carte de sécurité sociale. Mais la prise en charge peut s’organiser sans ces papiers.

Il faut d’abord prendre RV par téléphone.

Il y a un premier rendez-vous d’accueil, qui peut être pris rapidement, c’est-à-dire dans la semaine. Par contre pour l’intervention il y a 2 à 3 semaines d’attentes.

Si une femme va être hors délais, elle sera réorientée vers une clinique du 93 où les femmes sont bien reçues, mais avec la possibilité de recontacter le centre IVG s’il y a difficulté

Pour les filles qui sont mineures : Si elle pense parler à leurs parents, les parents devront signer l’autorisation. Si la jeune fille refuse d’en parler à ses parents, à ce moment-là elle se fait accompagner par une personne adulte de son choix qui va donner sa signature pour l’admission et l’anesthésie (au même moment) et pour faire sortir la jeune fille après l’intervention.

À lire également :

Forum de discussion: 87 Messages de forum