Skip to main content.

Enfants concernés par le VIH | Femmes séropositives | Jennyfer | Le + Quotidien : Saison Une | Réseau national des correspondants du Comité des familles | Sexe et sexualité

Les aventures de Jennyfer dans le + Quotidien, de février à mars 2013

10 avril 2013 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

Dans le + Quotidien (C’est quoi ?), les Plussiens [1] racontent les formidables aventures de la vie avec le VIH. Vous avez manqué un ou plusieurs épisodes ? Pour vous, séance de rattrapage à mi-parcours de la première saison : cette semaine, le + Quotidien vous résume le début des aventures de chaque Plussien. Voici celui de Jennyfer.

- Nom : Jennyfer
- Âge : 24
- Situation familiale : maman d’un enfant, célibataire.
- Occupation : mère au foyer forcément dynamique, à la recherche d’un travail payant.
- Trajectoire géographique : annécienne, avec des adorables petits neveux et nièces à Paris.
- Twitter : @JennOo74

C’est dans l’épisode 5 du + Quotidien que nous avons découvert Jennyfer, dont le monde autour de sa petite fille adorée. Il y a un an et demi, cette jeune femme de 24 ans donnait la vie pour la première fois. Et quand nous lui demandons dans cet épisode de choisir sa chanson, elle choisit évidemment le tube de l’été dernier, « Tacata bro » parce que « sa fille de 1 an l’adore ». Certes, elle lui rappelle aussi ses dernières sorties en boite.

Mais « ce n’est plus : on est jeune, on sort, on s’amuse » nous dit cette annécienne dans l’épisode 20 du + Quotidien. Terminés « les tours de scooter » en sortant de soirée. « Des conneries » d’adolescent qu’elle faisait avec « son premier grand amour » nous raconte-t-elle dans l’épisode 5 du + Quotidien. Elle avait 17 ans : « il a été le premier a accepté, il était le premier à m’aimer vraiment ». Accepter. Oui parce que « il voyait bien qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas ». Tout de suite il s’est imaginé cocu. Pas du tout : Jennyfer était « follement amoureuse » de lui. Le secret était ailleurs. Du coup, pour éviter tout malentendu, elle lui a annoncé sa séropositivité. « Il l’a bien pris » et leur histoire a duré deux ans.

Rien à voir avec son « premier amour de jeunesse » qui « voulait absolument coucher avec elle ». Pour lui faire clairement comprendre, il lui avait acheté un préservatif en guise de cadeau pour son anniversaire : « c’était dans ma chambre, ça s’est bien passé. ».

Maintenant, tout cela semble bien loin derrière elle. Devenir mère à 23 ans, c’est avoir de nouvelles responsabilités, comme elle nous l’a raconté dans l’épisode 20 du + Quotidien. Quand elle sort avec sa copine Natacha par exemple, elles sont « sages » : « on est allé boire un petit coup, on n’a pas pris d’alcool, on est sérieuse ».

Elle doit être au meilleur de sa forme pour s’occuper de sa petite puce qui « fait des caprices » : « vu que je suis toute seule avec elle, je pense qu’elle me teste un petit peu plus » suppose Jennyfer dans l’épisode 20 du + Quotidien.

Et c’est aussi pour sa fille qu’elle a décidé de rentrer dans un projet d’éducation thérapeutique pour bien reprendre son traitement : « ça fait quand même plus d’un que je ne les prenais plus » nous confie Jennyfer dans ce même épisode du + Quotidien. Grâce à ce programme, où elle bénéficiera d’un soutien rapproché, elle espère « remettre une bonne claque à tout ça ». Née en 1988 avec le VIH, elle a toujours dû prendre un traitement VIH pour sa santé : « quand tu es toute seule à la maison, tu n’as pas forcément quelqu’un qui va te dire, ça va, tu prends bien ton traitement ? ».

Jennyfer ose rêver d’un autre espoir, dont elle nous parle dans l’épisode 19 du + Quotidien, c’est de parler un jour du VIH à sa fille au passé : « Par rapport à ce que me disait ma mère, bon elle en est décédée, mais ma mère espérait vraiment pouvoir dire ça un jour. Donc j’espère que moi je pourrai le dire à ma fille »

Quelle sera la suite des aventures de Jennyfer ? Cliquez ici pour retrouver tous ses articles et écoutez le + Quotidien, 10 minutes par jour, du lundi au vendredi. L’émission est disponible en ligne chaque matin dès 7 heures sur le site survivreausida.net et en podcast.

Notes

[1] Plussien, -ienne : n. Celui ou celle qui vit des aventures extraordinaires, qui court le monde à la recherche du bonheur et de l’amour. Des hommes et des femmes comme tout le monde qui doivent comprendre ce qui a changé depuis la nouvelle que le VIH (virus du sida) coule dans leurs veines ou dans celles de leurs amours. Se dit aussi d’un auditeur du + Quotidien, quel que soit son statut sérologique.