Skip to main content.

Annonce de la séropositivité | Charge virale indétectable | Contamination et prévention | Couples concernés par le VIH | Femmes séropositives | Sexe et sexualité

Forum des auditeurs : « Si ton copain t’aime, il te pardonnera mais dis-lui la vérité »

13 décembre 2012 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

Salut, moi c’est Assaga, je suis séropositive. Je l’ai appris en 2009 quand je venais de rencontrer mon mari actuel qui est négatif. Je ne savais pas comment le lui dire. On avait des rapports non-protégés puisque j’ai su que j’étais malade quand on se connaisait déjà. Je l’aimais, on devait se marier. On s’est marié sans qu’il ne sache que je suis malade. Je m’en voulais surtout qu’on ne se protégeais toujours pas jusqu’au jour où il a découvert la véritié. Je lui ai expliqué pourquoi je lui avais caché la vérité. C’était par amour, je ne voulais pas lui faire de mal. Il était tellement en colère, il a même voulu annuler le mariage. Mais il m’aimait et il m’a pardonné. Il a fait le test qui était négatif parce que dès l’annonce de ma maladie j’ai commencé à me soigner. C’est ce qui l’a protégé du virus. Aujourd’hui on cherche à avoir un enfant et on ne se protège toujours pas. Avec une charge virale indétectable, il ne court aucun risque. Il fait un contrôle tous les 2 mois. C’est pour te dire, si ton copain t’aime, il te pardonnera mais dis-lui la vérité.

Réponse d’Assaga suite à un message posté sur l’article Maman, pourquoi la maîtresse ne parle pas de ta maladie à l’école ?

Sandra : Je vous rappelle, une personne séropositive qui prend bien son traitement, qui a une charge virale indétectable depuis au moins 6 mois et qui n’a pas d’autre MST, d’autre maladie sexuellement transmissible, le risque de transmission est quasi nul. C’est pour ça qu’elle dit avec une charge virale indétectable, il n’y a pas de risque. Donc une auditrice qui encourage à annoncer sa séropositivité.