Skip to main content.

Ali dit « Samy » | Contamination et prévention | Essais cliniques et recherche fondamentale | Patrick Yéni | Sexe et sexualité | Tina | Willy Rozenbaum

Deux séropositifs pour décortiquer l’avis français sur la PrEP (4/4) : Remboursement évoqué mais le préservatif toujours payant

13 juin 2012 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

Sandra : La question du remboursement de la PrEP (prophylaxie pré-exposition) a été évoquée pendant cette conférence, alors c’est peut-être mettre la charrue avant les boeufs, mais la question a été posée et voici ce que Willy Rozenbaum a répondu :

Début du son.

Willy Rozenbaum : Un des membres du Conseil national du sida a regretté qu’on ne se soit pas prononcé contre le remboursement, considérant que ce n’était pas raisonnable d’envisager un remboursement d’une méthode extrêmement chère alors que le préservatif est payant. Il y a une sorte de paradoxe à se dire qu’on allait rembourser la PrEP et pas le préservatif.

Fin du son.

Tina : Pour moi ce n’est pas logique, que le préservatif, effectivement, soit payant parce qu’il y a beaucoup de personnes qui n’utilisent pas de préservatif, que ce soit les jeunes ou dans les milieux précaires, parce qu’il y a un problème d’accès au préservatif. Ils n’ont pas les moyens de s’en procurer. Donc là-dessus de toute façon, je n’ai jamais compris pourquoi il y avait autant de difficulté de mettre à disposition des préservatifs pour après éviter des prises en charge coûteuses de personnes qui sont contaminées. Déjà pour moi à la base, le préservatif devrait être gratuit et facilement accessible pour tous.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE Correction : Selma MIHOUBI

Voir tous les articles sur : « Deux séropositifs pour décortiquer l’avis français sur la PrEP »

Deux séropositifs pour décortiquer l’avis français sur la PrEP (1/4) : Du cas par cas pour les couples hétérosexuels sérodifférents

Deux séropositifs pour décortiquer l’avis français sur la PrEP (2/4) : La procréation, une situation idéale pour utiliser le Truvada en prévention

Deux séropositifs pour décortiquer l’avis français sur la PrEP (3/4) : À quand l’arrêt de l’essai Ipergay ?