Skip to main content.

Fête des Amoureux | FidelT | Musique | Soirées séromantique

Fidel T, DJ pour la Saint-Valentin Séromantique, nous embarque dans son univers electro

16 février 2012 (papamamanbebe.net)

| Votez pour cet article

Sandra : Rubrique culturelle avec Fidel T, ça va toujours ?

Fidel T : Ca va toujours merci.

Sandra : Tu es venu pour nous présenter ton style de musique en fait, ce que tu fais. Tu peux me rappeler ce que tu fais ?

Fidel T : Je compose de la musique électronique surtout. Après, je bosse aussi sur des projets hip hop, et voilà, pleins de projets en tout genre. Ce que je compose, c’est assez large. Donc là, le morceau qu’on va écouter tout à l’heure, c’est un morceau électronique qui fait un peu voyager. Un truc cool à écouter.

Sandra : Ce soir, tu seras le DJ de Saint-Valentin Séromantique. Une soirée pour les couples et les célibataires concernés par le VIH. Une occasion de fêter l’amour parce que les personnes séropositives ont le droit d’aimer et le droit d’être aimées. Pourquoi as-tu accepté ?

Fidel T : Parce que déjà, j’estime que c’est une bonne cause. J’ai aussi joué à la fête de l’huma par exemple en début d’année. Après, il ne s’agit pas de faire une grosse teuf techno. Ce sera vraiment histoire de se retrouver tous.

Sandra : Qu’est-ce que tu penses de cette initiative, des soirées séromantiques ?

Fidel T : Je pense que c’est quelque chose de bien parce que, bon, je ne connais aucune personne séropositive vraiment proche de moi. Je pense qu’ils peuvent parfois avoir des complexes. Tout à l’heure, on entendu une personne qui avait du mal à annoncer ça à son partenaire. Donc je pense que ça doit être un frein pour certaines personnes, de sortir et rencontrer d’autres personnes. Donc pourquoi pas, si je peux animer une soirée, ça me coûte rien, et voilà, ça peut faire rencontrer des gens, ça peut être sympa.

Sandra : Et toi, pour la Saint-Valentin, tu vas faire quoi en fait ?

Fidel T : Ah ! On m’a préparé un petit quelque chose mais je n’en dirai pas plus.

Sandra : Ta copine t’a préparé quelque chose ?

Fidel T : Oui, ça va être ça.

Sandra : Et ton ami, Sam, tu fais quoi pour la Saint-Valentin toi ?

Sam : Bah, je ne sais pas pour le moment, je ne fête pas trop la Saint-Valentin on va dire. Mais sinon, j’ai rien prévu, j’ai prévu d’être à la soirée Séromantique avec vous et c’est la seule chose que j’ai prévu le soir de la Saint-Valentin.

Sandra : Ok , on va faire un petit tour de table, ce serait intéressant de savoir, qu’est-ce que vous faites pour la Saint-Valentin Tina, Zina, Nadine ?

Tina : Moi, je vais aller à une comédie musicale, c’est aussi un cadeau de mon chéri.

Sandra : Ok, bien bonne comédie musicale, j’espère que tu vas passer une bonne soirée. Zina, tu as prévu quelque chose ou pas ?

Zina : Bah oui, j’ai prévu de passer ce soir, au Comité des familles.

Sandra : Ok cool, et toi Nadine ?

Nadine : Moi, pareil, d’assister à cette soirée. Surtout aussi pour revoir tout le monde. Parce qu’on ne se voit pas souvent. C’est l’occasion de voir tout le monde, de passer une soirée agréable ensemble.

Sandra : Justement, Fidel T, c’est toi qui sera le DJ, quels styles de musique tu vas mettre ? Est-ce que tu vas mettre ta musique ?

Fidel T : Je vais essayer de glisser quelques morceaux à moi, mais ça va vraiment être pour faire plaisir aux gens qui sont là. Passer un peu de la musique du monde, pleins de choses. Je n’ai pas l’habitude de faire ça, mais je vais le faire ce soir avec plaisir.

Sandra : Ok, je te propose qu’on écoute un de tes morceaux. On va écouter une petite partie parce qu’il reste peu de temps à l’émission. Tu peux nous présenter ce morceau, comment ça s’appelle ?

Fidel T : C’est un morceau qui s’appelle beauté plastique, qui n’est pas encore sorti, que j’ai composé il y a peut-être 5, 6 mois. Et voilà.

Sandra : Ok, c’est parti.

Diffusion du son Beauté plastique.

Sandra : Voilà, beauté plastique de Fidel T. Je te propose qu’on continue l’entretien sur ton son, qui apparemment plait beaucoup à Zina je crois, qui est en train de danser sur sa chaise.

Fidel T : Oui, ça me fait plaisir.

Sandra : Nadine aussi, je t’ai vu.

Nadine : Oui, oui.

Sandra : Je crois que ce soir, tu vas réussir à ambiancer les gens.

Fidel T : J’espère oui.

Sandra : Fidel T, est-ce que tu connais les 4 modes de transmission du VIH/Sida  ?

Fidel T : J’espère. Alors, voie sexuelle, par rapport sexuel. Par contact avec du sang contaminé, enfin, s’il y a une plaie. Si quelqu’un est séropositif et qu’il a une plaie... enfin je ne sais pas du tout comment t’expliquer ça.

Sandra : Non, je pense que tu veux dire que si quelqu’un se blesse ?

Fidel T : Voilà, se blesse et qu’il y a une plaie ouverte chez une autre personne.

Sandra : Alors non, je vais te dire. Les 4 modes de transmission. Il y a rapport sexuel, transmission de la mère à l’enfant, transfusion sanguine et par injection, échanges de seringues. Et sinon j’ai du mal à comprendre ce que tu voulais dire par la plaie.

Zina : Tu veux dire plaie contre plaie ? Quelqu’un de séropositif qui a une plaie et qu’une autre personne séronégative, les deux ont une plaie et que, par accident...

Fidel T : Je ne sais pas si c’est ce qu’il y a de plus dangereux.

Zina : Mais c’est ce que tu voulais dire par là ?

Fidel T : Oui.

Zina : Je ne pense pas qu’il y ait un risque zéro. Peut-être pas. Mais il doit vraiment être infime.

Tina : Il faut que le sang coule vraiment, parce que, le virus à l’air libre, il meurt très rapidement.

Sandra : Preuve que la prévention, ce n’est pas encore ça. As-tu des frères et soeurs Fidel T ?

Fidel T : Oui, j’ai deux grandes soeurs et un frère.

Sandra : Imagine toi que, une de tes soeurs, vient t’annoncer, je suis séropositive, quelle serait ta réaction ? Quels seraient tes premiers mots pour elle ?

Fidel T : Déjà, de l’épauler. De l’accompagner pour ses démarches. Contrairement à ce que la jeune fille disait tout à l’heure, c’est de lui remonter le moral. La vie n’est pas finie, ça continue. On peut vivre correctement même en étant malade.

Sandra : Ok, pour terminer cet entretien, est-ce que tu aurais un message pour les jeunes qui t’écoutent, les jeunes de ton âge. Peut-être que tu as dit à tes amis que tu passais à l’émission ?

Fidel T : Oui.

Sandra : Voilà, est-ce que tu aurais un message pour eux, par rapport à tout ce que tu as entendu, par rapport à ce que tu as appris aujourd’hui ?

Fidel T : Déjà, de se protéger. C’est la base, de se protéger.

Sandra : Et, un message pour les familles vivant avec le VIH qui nous écoutent aujourd’hui ?

Fidel T : De venir nous rejoindre ce soir faire la fête et d’être courageux.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE